Accueil > Tribune libre (Page 19)

Tchad: face à l’agonie lente du pays, l’opposition FONAC appelle le peuple à une journée « ville morte »

(N'Djaména, 12 novembre 2016) - Le Front de l’Opposition Nouvelle pour l’Alternance et le Changement (FONAC) appelle à une Journée nationale "ville Morte" le mardi le 22 novembre 2016 de 06h à 16h. Voici le Communiqué du FONAC. Le Tchad vit une situation catastrophique : - Les salaires des agents de l’État

Lire la suite

Face à la crise sociale au Tchad, la meilleure défense, c’est l’attaque: Saleh Kebzabo un peu embourbé dans la farine du MPS

(N'Djaména, 4 novembre 2016) - Le premier vice-président de l'Union Nationale pour la Démocratie et le Renouveau (UNDR),  Célestin Topona Mocknga a tenu ce vendredi 4 novembre 2016 un point de presse pour dénoncer une "instrumentalisation de la justice afin de mettre fin à la carrière de Saleh Kebzabo", chef

Lire la suite

Crise économique et financière très grave au Tchad: le parti RPR appelle toutes les « forces vives à se mobiliser pour sortir le pays de l’abîme »

Communiqué de Presse N°013/BE/R.P.R / 2016 Le Rassemblement Patriotique du Renouveau(R.P.R) est extrêmement préoccupé par la situation économique et financière que traverse le pays doublée d’une crise de légitimité des institutions de la République issues du holdup électoral du 10 avril 2016. En effet, la gestion scabreuse du régime MPS depuis 26 longues

Lire la suite

Tchad: exilé en France, le Général Mahamat Nouri Allatchi promet de poursuivre la lutte armée pour renverser le Président Idriss Déby

Dans un entretien accordé à Tchadanthropus Web Vision,  le Général Mahamat Nouri Allatchi, président de l'Union des Forces pour la Démocratie et le Développement (UFDD), revient sur les causes des échecs de la rébellion de l'est. Pour le chef rebelle, les principales causes des échecs de la rébellion armée de

Lire la suite

Le ministre Tchadien de la Sécurité publique sera-t-il rattrapé par la justice française à sa sortie de l’hôpital ?

Le ministre tchadien de la sécurité publique serait, d'après plusieurs sources, évacué à Paris où il devra recevoir des soins. Ahmat Mahamat Bachir, l'un des symboles du régime dictatorial du MPS, ne semble pas en bonne forme ces derniers temps. Son évacuation agite les réseaux sociaux que nombre de ses irréductibles

Lire la suite