Tchad: encore un incendie d’origine inconnue ravage plus de 1 000 palmiers dattiers à Faya-Largeau

/2 401 vues

Un incendie d’origine inconnue a ravagé une bonne partie de la palmeraie du quartier Hayadagan jusqu’à la Maison d’arrêt à Faya-Largeau dans la province du Borkou, nord du Tchad.

Plus de 1 000 palmiers dattiers sont partis en fumée suite à un incendie qui s’est déclaré ce jeudi 13 juin à 01h30 dans les quartiers nord cette fois-ci de Faya-Largeau, chef-lieu de la province du Borkou. Le feu s’est propagé d’Andjalai jusqu’à la Maison d’arrêt de Faya-Largeau d’un côté et de l’autre côté, le feu s’est propagé jusqu’à La Chapelle au centre ville de la capitale du Borkou.

Les pompiers du détachement de la force Barkhane à Faya-Largeau sont intervenus massivement et ont réussi à maîtriser l’incendie à la tombée de la nuit. La ville de Faya-Largeau ne dispose d’aucun moyen pour intervenir face au feu, même pas un extincteur.

Aucune victime humaine ou animale n’est à déplorer selon des sources locales.

Mais qui donc met le feu dans les palmeraies du B.E.T ?

Ces derniers temps, les incendies d’origine inconnue se multiplient dans le Borkou-Ennedi-Tibesti (B.E.T).

Au début de cette année 2019, un autre incendie d’origine inconnue a ravagé la palmeraie et plusieurs maisons dans les quartiers périphériques Djidi, Mardagaï et Amoul dans le sud de Faya-Largeau.

Et récemment, un feu d’origine toujours inconnue a détruit une bonne partie de la palmeraie de Bardaï et d’Ounianga-Kébir. Selon les habitants du B.E.T, aucun phénomène naturel normal ne peut être la cause du départ de tous ces feux. Mais qui donc sabote la principale ressource des populations du B.E.T ?

TchadConvergence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.