jeudi 01 décembre 2022Covid-19: 3419 cas, 2544 guéris, 121 décès.
Shadow
               
                   

Après l’Ambassade à N’Djaména, le Sénat américain exhorte, à son tour, la junte militaire à ne pas se présenter aux prochaines élections au Tchad

(Washington, 12.07.2022) – Le sénateur américain Bob Menendez (DN.J.), président de la commission sénatoriale des relations extérieures, a présenté aujourd’hui une résolution condamnant le coup d’État d’avril 2021 au Tchad et exhortant la transition du pays vers la démocratie.

La résolution appelle le général Mahamat Idriss Déby et les autorités de transition à s’engager à organiser des élections en 2022 conformément au calendrier approuvé par l’Union africaine en plus de leur engagement à ne pas se présenter comme candidats. La résolution presse également le Département d’État d’exposer publiquement ses plans visant à demander des comptes aux auteurs de violations des droits humains et à suspendre l’aide bilatérale non humanitaire au Tchad jusqu’à ce que le régime civil soit rétabli grâce à des élections démocratiques libres, justes et pacifiques.

« Pour la première fois depuis des décennies, le Tchad a la possibilité d’élire un gouvernement responsable et démocratique reflétant les aspirations de son peuple », a déclaré le président Menendez . 

« En solidarité avec les voix de la société civile tchadienne et les militants appelant au changement, les États-Unis doivent tirer parti de leur influence pour favoriser les progrès vers le pluralisme politique et faire progresser l’État de droit. Je suis fier de présenter cette résolution critique affirmant le soutien des États-Unis à un dialogue national crédible et inclusif axé sur la restauration d’un leadership constitutionnel et civil et demandant des comptes au général Mahamat Idriss Déby et aux autres membres de l’armée tchadienne, qui doivent retourner dans leurs casernes. Leur engagement public à céder le pouvoir et à ne pas se présenter aux prochaines élections est essentiel pour l’avenir de la démocratie au Tchad ».

La résolution fait suite aux précédents appels du président Menendez aux États-Unis pour qu’ils jouent un plus grand rôle dans le soutien à la transition du Tchad vers un régime civil, y compris sa lettre de mars 2022 s’opposant à fournir au Tchad une assistance en matière de sécurité en l’absence d’un plan américain global donnant la priorité à la démocratie et à la bonne gouvernance.

Retrouvez une copie de la résolution ici

Au début de ce mois de juillet, la Chargée d’affaires de l’ambassade des États-Unis au Tchad, Madame Ellen Thorburn a exhorté le Conseil militaire de transition (CMT) à « tenir ses engagements » pour ne pas se présenter aux prochaines élections, à l’occasion de la célébration de l’accession de son pays à l’indépendance.

Merci de partager cet article...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.