jeudi 03 décembre 2020Covid-19: 1682 cas, 1515 guéris, 101 décès.
Shadow

Lutte contre le Tribalisme, le Régionalisme et Promotion de l’Unité Nationale

Passage en force pour l’adoption d’une nouvelle constitution au Tchad: des voix s’élèvent pour dénoncer le silence complice du conseil supérieur des affaires islamiques

Passage en force pour l’adoption d’une nouvelle constitution au Tchad: des voix s’élèvent pour dénoncer le silence complice du conseil supérieur des affaires islamiques

Lutte contre le Tribalisme, le Régionalisme et Promotion de l'Unité Nationale
Les évêques de la Conférence épiscopale du Tchad ont appelé jeudi dernier à une adoption par référendum de la nouvelle Constitution plutôt que par voie parlementaire, estimant que le projet "ne reçoit pas l'adhésion de l'ensemble des citoyens". Une adoption par voie parlementaire de la nouvelle Constitution "risque de fausser gravement les règles du jeu démocratique", estiment les évêques du Tchad. Mardi, sept associations de la société civile tchadienne ont demandé dans une lettre ouverte aux députés de ne pas voter la nouvelle Constitution d'Idriss Déby. Depuis lors, sur les réseaux sociaux, plusieurs voix s'élèvent pour dénoncer le silence "complice" du Conseil Supérieur des Affaires Islamiques du Tchad (CSAI). Dans un communiqué qui vient d'être publié, la Convention Tchadienne p...
Lutte contre le tribalisme et le sexisme au Tchad: Idriss Déby limoge deux ministres et réhabilite son parent TPG suite à une affaire de sexisme

Lutte contre le tribalisme et le sexisme au Tchad: Idriss Déby limoge deux ministres et réhabilite son parent TPG suite à une affaire de sexisme

Lutte contre le Tribalisme, le Régionalisme et Promotion de l'Unité Nationale
(N'Djaména, 22 novembre) - Au Tchad, le ministre des Finances et du Budget, M.Christian Georges Diguimbaye, et la secrétaire d’État, Madame Banata Tchalet Sow, ont été limogés ce mardi soir par le Président Idriss Déby. L’intérim sera assuré, selon les termes de l’acte présidentiel, par le ministre secrétaire général du gouvernement, M. Abdoulaye Sabre Fadoul. Le motif de limogeage n’a pas été évoqué dans le décret mais selon des sources concordantes, les deux ministres auraient déposé, eux-mêmes, une lettre conjointe de démission suite à une affaire d’insubordination larvée (sexisme) de la part du Trésorier payeur général (TPG), M.Souleyman Adam Haroun. Le TPG qui serait un neveu du dictateur tchadien, a souvent refusé d’exécuter les ordres de la secrétaire d’État qu’il consi...

Par manque d’autorité indépendante et neutre de l’État au Tchad, le moindre conflit dégénère en bataille rangée tribale

Lutte contre le Tribalisme, le Régionalisme et Promotion de l'Unité Nationale
Plusieurs morts et des blessés suite à un conflit intercommunautaire survenu ce mercredi matin 18 octobre 2017 au village de Darasna situé dans le département d'Aboudeïa à 75 kilomètres au nord d'Am-Timan. Selon plusieurs sources, près de 10 personnes dont le Commandant de Compagnie de la Gendarmerie (Compagend) d'Aboudeïa et deux agents de sécurité venus d'Aboudeïa seraient parmi les morts. Un champ disputé par deux communautés, serait à l'origine du conflit, selon des sources concordantes contactées par le site zamaninfos.com. D'autres sources recueillies par Alwihda Infos depuis Darasna précisent que le conflit aurait opposé une partie de la population aux forces de l'ordre venues pour s'interposer afin d'empêcher une bagarre. Un autre conflit intercommunautaire meurtrier survenu...
Tchad: après Miandoum, Bologo, N’Gueli, Tiré et Mongo, les forces claniques du régime ont encore tiré et tué à Goré selon la CTDDH

Tchad: après Miandoum, Bologo, N’Gueli, Tiré et Mongo, les forces claniques du régime ont encore tiré et tué à Goré selon la CTDDH

Lutte contre le Tribalisme, le Régionalisme et Promotion de l'Unité Nationale
Communiqué de presse n°005/2017 La Convention Tchadienne pour la Défense des Droits de l’Homme (C.T.D.D.H) est horrifiée par le massacre lâche et ignoble perpétré dans la ville de Goré par des éléments de la garde prétorienne du pouvoir ; en effet : Désiré Segmbaye trouve la mort, poignardé par son voisin suite à une rixe survenue le Dimanche 26 Février 2017 vers 16 heures ; après la riposte de la famille du défunt, les éléments de la DGSSIE arrivés sur les lieux se sont mis systématiquement à tirer sur les personnes présentes ; le bilan est de 8 morts dont les deux belligérants et 6 personnes tuées de sang-froid par les militaires. Une fois de plus, la face hideuse du régime politique dans lequel nous vivons apparait au grand jour. La Convention Tchadienne pour la Défense des Droit...