lundi, septembre 28Covid-19 (Tchad): 1171 cas, 1003 guéris, 82 décès.
Shadow

International

Délégation du Tchad en Israël: cacophonie autour d’une ouverture d’une mission diplomatique à Jérusalem

Délégation du Tchad en Israël: cacophonie autour d’une ouverture d’une mission diplomatique à Jérusalem

À la Une, En ce moment, International
Le ministère tchadien des Affaires étrangères a démenti dans un communiqué mardi soir tout projet d'ouverture d'une mission diplomatique à Jérusalem. "La reprise des relations diplomatiques entre le Tchad et Israël n'entame aucunement la position du Tchad sur la question de la Palestine et des territoires arabes occupés", a-t-il précisé.  Ce démenti fait suite à une information de la chaîne Channel 12 publié plus tôt ce mardi, selon laquelle le Tchad aurait fait part de son intention d'ouvrir une mission diplomatique officielle à Jérusalem d'ici un an. Cette information a également été infirmée par un porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères, affirmant au Times of Israel qu'elle avait été donnée "sans fondement". Mark Regev, porte-parole du bureau du Premier minis...
Le Tchad n’enverra plus de troupes au Sahel: manque d’effectifs, menace terroriste ou rebelle ?

Le Tchad n’enverra plus de troupes au Sahel: manque d’effectifs, menace terroriste ou rebelle ?

À la Une, International
Les chefs d’État du G5 Sahel et celui de la France ont pris part au sommet de Nouakchott en Mauritanie, le 30 juin. Les conséquences sanitaires, économiques et sociales de la Covid-19 ainsi que la recrudescence du terrorisme ont été au coeur des discussions. Ont honoré de leur présence les Présidents ci-après: Emmanuel Macron de la France, Idriss Déby du Tchad, Issoufou Mahamadou du Niger, Ibrahim Boubacar Keita du Mali, Rock Marc Christian Kaboré du Burkina Faso. Le chef du gouvernement espagnol, M. Pedro Sanchez, le président de la commission de l’Union Africaine, M. Moussa Faki Mahamat et de la secrétaire générale de la francophonie, Mme Louise Mushikiwabo ont également fait le déplacement de la capitale mauritanienne. Ont participé par visioconférence la chancelière allemande,...
Au Sahel, la force française Barkhane va avoir un nouveau commandant

Au Sahel, la force française Barkhane va avoir un nouveau commandant

À la Une, En ce moment, International
Nommé pour un mandat d’un an, le général Marc Conruyt va succéder fin juillet au général Pascal Facon à la tête de la force antiterroriste de 5 100 hommes. Le général français Marc Conruyt va succéder fin juillet au général Pascal Facon à la tête de la force « Barkhane » au Sahel, la plus grosse opération extérieure des armées françaises avec 5 100 hommes, a annoncé jeudi 25 juin le ministère des armées. Issu de l’École spéciale militaire de Saint-Cyr Coëtquidan [promotion général Callies – 1986/89] et passé par l’École d’application de l’arme blindée et cavalerie [EAABC] de Saumur, cet officier des Troupes de Marine a connu une carrière opérationnel riche, commencée au Régiment d’infanterie chars de marine [RICM], au sein duquel il a pris part à l’opération Daguet [1991] et poursui...
Au Tchad, des hauts gradés de l’armée et du service de renseignement jugés pour trafic de drogue vers la Libye

Au Tchad, des hauts gradés de l’armée et du service de renseignement jugés pour trafic de drogue vers la Libye

À la Une, En ce moment, International
Accusées de trafic des produits psychotropes appelés Tramadol à destination de la Libye, 11 personnes comparaissent depuis vendredi à N'Djamena. Au banc des accusés, de hauts gradés de l'armée tchadienne et du service de renseignement (ANS). Ils sont inculpés pour trafic de drogue, complicité de trafic et tentative de corruption, complicité, association de malfaiteurs et blanchiment d'argent. Mais, seulement trois personnes ont été déférés devant le parquet d'instance ce vendredi 26 juin 2020 au Palais de justice de N'Djamena alors que 11 personnes sont poursuivies dans l'affaire. C'est le président du Tribunal de grande instance de N'Djamena, Hamit Moustapha Nour, qui a présidé l'audience sur les dossiers de ces trois prévenus. Après l'étude des dossiers des prévenus sur ...
Un mouvement politico-miltaire tchadien accuse les forces de Khalifa Haftar d’avoir assassiné son chef

Un mouvement politico-miltaire tchadien accuse les forces de Khalifa Haftar d’avoir assassiné son chef

À la Une, International
Le Parti d'Action Républicaine (PAR) de l'opposition tchadienne a accusé les "forces sanguinaires et criminelles" du Maréchal Khalifa Haftar d'avoir assassiné son président fondateur et son garde du corps. Dans un communiqué, le PAR a déclaré que l'assassinat de Gourbal Djiddi Nokour et son garde du corps Bachar Sougoumi a eu lieu le 18 avril 2020 par les forces de Haftar, ajoutant qu'une enquête avait été ouverte pour traduire les coupables en justice. Mais, le communiqué ne précise pas les circonstances dans lesquelles les deux hommes furent "assassinés". Gourbal Djiddi Nokour a été l'un des premiers chefs politico-militaires tchadiens à rejoindre la Libye après la révolution de 2011. Il était un ami proche de Khalifa Haftar et de nombreux combattants de son mouvement avaient pr...