jeudi 05 août 2021Covid-19: 3419 cas, 2544 guéris, 121 décès.
Shadow

Gouvernance

Tchad: « Ni oro lekoum hak ! Damboula Hanakoum ! », les insultes vulgaires et homophobes du Maréchal Idriss Déby à l’endroit des opposants en exil

Tchad: « Ni oro lekoum hak ! Damboula Hanakoum ! », les insultes vulgaires et homophobes du Maréchal Idriss Déby à l’endroit des opposants en exil

A la Une, En ce moment, Gouvernance
Une insulte prononcée par le candidat Idriss Déby lors de son premier meeting de campagne pour la présidentielle du 11 avril 2021, dimanche au stade Idriss Mahamat Ouya de N'Djamena, a mis en colère l'opposition et la société civile. Une expression vulgaire en arabe local qualifiée d'«insultant» que l'on ne peut décemment traduire. L'opposition ne décolère pas depuis deux jours. Elle dénonce des propos "insultants et méprisants". « Ni ori lekoum hak !!! Damboula hanakoum !!! («Je vous envoie chier !!! Je vous encule») avait clamé le candidat Idriss Déby, des propos qui rejaillissent sur tout le peuple tchadien. Socialement, les termes "enculé", "je vous encule" sont des insultes d’hommes destinées à d’autres hommes. Quand on dit "enculé", "je vous encul...
Au Tchad, le Parti Démocrate et Socialiste (PDS) de Djividi Boukar Dibeing apporte son soutien à Yaya Dillo

Au Tchad, le Parti Démocrate et Socialiste (PDS) de Djividi Boukar Dibeing apporte son soutien à Yaya Dillo

A la Une, En ce moment, Gouvernance
Lors d’un point de presse animé ce mercredi 10 mars 2021 à la Maison des Médias du Tchad, le président du Parti Démocrate et Socialiste (PDS) Djividi Boukar Dibeing a annoncé l’adhésion de son parti au Front Nouveau pour le Changement (FNC) de Yaya Dillo Djérou, a rapporté le journal lepaystchad. Malgré l’invalidation de sa candidature à la présidentielle du 11 avril 2021, Yaya Dillo reçoit le soutien du Parti Démocrate et Socialiste. Il faut rappeler que 13 autres partis politiques de l’opposition réunis au sein de la plateforme FNC, se sont engagés, le 22 février lors d’un point de presse à la Maison des médias, à soutenir le candidat du Parti socialiste sans frontière (PSF), Yaya Dillo Djérou, pour la présidentielle du 11 avril 2021. Djividi Boukar Dibeing a appelé à une consc...
Lancement de la campagne  présidentielle au Tchad: le nordiste Idriss Déby face à des sudistes de la deuxième division

Lancement de la campagne présidentielle au Tchad: le nordiste Idriss Déby face à des sudistes de la deuxième division

A la Une, En ce moment, Gouvernance
Ce jeudi matin marque le début de la campagne électorale pour la présidentielle du 11 avril prochain au Tchad, une campagne qui va durer 30 jours. Sur le papier, neuf candidats sont en lice, dont l’actuel dictateur Idriss Déby, mais trois d'entre eux le sont « malgré eux ». A bientôt 69 ans dont 30 passés au pouvoir, Idriss Déby va briguer dans un mois jour pour jour un 6e mandat d'affilé. En face de lui, neuf concurrents si l'on s'en tient à la liste rendue publique par la Cour suprême. Mais trois parmi eux se disent candidats malgré eux. Il s'agit de Saleh Kebzabo, arrivé 2e lors de la dernière présidentielle, de l'opposant de toujours Ngarlejy Yorongar et de Théophile Bongoro, candidat de la coalition "Alliance Victoire" qui regroupe 13 partis d'opposition. ...
Grève générale dans le secteur public à partir de ce mardi 9 mars, à un mois de la présidentielle au Tchad

Grève générale dans le secteur public à partir de ce mardi 9 mars, à un mois de la présidentielle au Tchad

A la Une, En ce moment, Gouvernance
La plateforme syndicale revendicative qui regroupe quatre centrales dont les secteurs de l’Education et de la Santé a appelé ce samedi à la reprise de la grève dès ce mardi 9 mars 2021. Le porte-parole de la plateforme syndicale revendicative, Barka Michel, a annoncé le 6 mars dans un communiqué, la reprise de la grève qui avait été suspendue le 5 février à la suite d'une médiation des leaders religieux. La grève entre en vigueur à partir du mardi 9 mars jusqu'au mardi 16 mars 2021 sur toute l'étendue du territoire, avec un service minimum dans les hôpitaux. Cette grève de huit jours est renouvelable. À l'issue d'une réunion de la plateforme syndicale revendicative élargie à ses organes de base, les participants ont rejeté à l'unanimité la proposition du gouvernement de payer le...
Glencore va-t-il contraindre le président Idriss Déby à brader les parts du Tchad dans l’oléoduc pétrolier Tchad-Cameroun ?

Glencore va-t-il contraindre le président Idriss Déby à brader les parts du Tchad dans l’oléoduc pétrolier Tchad-Cameroun ?

A la Une, En ce moment, Gouvernance
"Criblé de dette et violemment heurté par la crise du Covid-19, le gouvernement tchadien veut accélérer la vente partielle de ses actions dans l'oléoduc pétrolier Tchad-Cameroun", apprend-on du Journal Africa Intelligence, édition du 24 février 2021. Le Cameroun aurait fait une offre de 150 milliards de FCFA pour la reprise de la moitié des 21% détenue par la Société des hydrocarbures du Tchad (SHT) dans la société COTCO qui exploite l'oléoduc Tchad-Cameroun. SHT détient 21 % dans la joint-venture Cameroon Oil Transportation Co (COTCO), qui rassemble ExxonMobil (41 %), Petronas (30 %) et deux Etats: le Cameroun (5 %) et le Tchad (2,7 %). Selon le journal, cette transaction est destinée à éponger une partie de la dette du Tchad à Glencore. C'est vraiment regrettable que le Tc...