jeudi 21 janvier 2021Covid-19: 1682 cas, 1515 guéris, 101 décès.
Shadow

Gouvernance

Douze journaux historiques menacés de fermeture au Tchad

Douze journaux historiques menacés de fermeture au Tchad

Alerte Rouge, Avant-Garde, Gouvernance
Reporters sans frontières (RSF) appelle l’organe de régulation des médias tchadiens à revenir sur les sanctions visant plusieurs responsables de publications menacés de quitter leurs fonctions ou de voir leurs médias fermés parce qu’ils n’ont pas les diplômes requis. En effet, la Haute Autorité des Médias Audiovisuels (Hama) a suspendu, le 7 septembre dernier, 12 organes de presse pour non conformité à la loi 31. L’application de cette décision ferait disparaître de nombreux journaux et porterait très gravement atteinte à la liberté d’informer dans le pays à moins d’un an de l’élection présidentielle. Trente et un an après la parution de son premier numéro, N’Djamena Hebdo vit peut-être ses dernières semaines. A l’instar d’une quinzaine de titres, le plus vieux journal indépendant ...
La Banque mondiale recommande au Tchad d’investir davantage dans la santé et l’éducation

La Banque mondiale recommande au Tchad d’investir davantage dans la santé et l’éducation

Alerte Rouge, Avant-Garde, Gouvernance
(N'Djaména, 02 octobre 2020) - Selon la Banque mondiale, le Tchad doit investir davantage dans la santé et l’éducation et protéger les plus pauvres face à l’impact de la pandémie de coronavirus. Deux nouveaux rapports publiés par la Banque mondiale analysent l’impact de la pandémie de laCOVID-19 sur les perspectives économiques du Tchad et les marges de manœuvre budgétaires que le gouvernement pourrait utiliser pour répondre efficacement à cette crise.  « Ces rapports visent à mieux orienter les décisions des responsables politiques dans la rude bataille qu’ils livrent contre les effets économiques et financiers de la pandémie de COVID-19 », explique Rasit Pertev, Responsable des opérations de la Banque mondiale pour le Tchad. « Dans un contexte budgéta...
Vers une nouvelle révision de la constitution du Tchad pour permettre au Maréchal-Président Idriss Déby d’ajuster à sa guise son régime

Vers une nouvelle révision de la constitution du Tchad pour permettre au Maréchal-Président Idriss Déby d’ajuster à sa guise son régime

Alerte Rouge, Avant-Garde, Gouvernance
À peine instaurée, la IVe République cédera-t-elle la place à une Ve République ? Un second « Forum national inclusif » est annoncé pour réajuster la Constitution du 4 mai 2018. En effet, deux ans après la tenue du premier "Forum national inclusif" boycotté par les principaux partis d’opposition et la société civile, les conclusions de ses assises continuent de diviser la société tchadienne. À l’instar du premier, le second Forum, annoncé pour se tenir du 29 octobre au 3 novembre, sera certainement une nouvelle rencontre d’échanges entre les caciques du Mouvement Patriotique pour le Salut (MPS), afin de donner à l'homme qui tient le Tchad d'une main de fer depuis trois décennies des nouveaux moyens pour ajuster son régime. A lire:En Afrique, Idriss Déby se taille un royaume sur mesure...
Quand Dr Ali Abderamane Haggar  prodigue conseils et critiques à l’adresse du Maréchal du Tchad

Quand Dr Ali Abderamane Haggar prodigue conseils et critiques à l’adresse du Maréchal du Tchad

Alerte Rouge, Avant-Garde, Gouvernance
"Dauphinat intelligent", expression de la semaine du 10 au 16 août 2020. Lors du débat: Indépendance du Tchad : 60 ans après, quel bilan ? animé par Alain Foka sur RFI et France24, Dr Ali Abderamane Haggar a proposé le concept de "dauphinat intelligent" au Président Déby, dans le but dit-il de mener le pays à une "transition apaisée et civilisée". Le concept, même flou, doit questionner. Le régime du MPS, à travers l'une de ses têtes pensantes, veut-il préparer l'opinion nationale et internationale à une succession de Déby ? L'ancien patron de la SONASUT et ancien Secrétaire général de la présidence prépare depuis quelques années une offensive de charme à coup de Fcfa et d'implication dans le milieu associatif en débouchant des jeunes qu'il met en avant. Les mots ont leur sens,...
Remaniement gouvernemental au Tchad: le diplomate Chérif Mahamat Zène rétrogradé à la communication

Remaniement gouvernemental au Tchad: le diplomate Chérif Mahamat Zène rétrogradé à la communication

Alerte Rouge, Avant-Garde, Gouvernance
A neuf mois de la présidentielle, le Maréchal du Tchad, Idriss Déby a procédé à un remaniement important de son gouvernement, avec l’entrée de quatorze nouveaux ministres et six secrétaires d’Etat, a annoncé, mardi 14 juillet, la télévision d’Etat. Le ministère des affaires étrangères est confié à Amine Abba Sidick, ambassadeur du Tchad en France. Il remplace Chérif Mahamat Zène, qui devient ministre de la communication et porte-parole du gouvernement. Il passe ainsi du 2e rang protocolaire au 5e rang. « A neuf mois de l’élection présidentielle du 11 avril 2021, le président Déby a fait appel à certains alliés, aux jeunes et aux femmes. C’est certainement pour battre campagne », estime le politologue Ngartabe Djimadoum, enseignant et chercheur à l’université de N’Djamena. Selon c...