mardi 17 mai 2022Covid-19: 3419 cas, 2544 guéris, 121 décès.
Shadow
               
                   

Au Tchad, pose de la première pierre d’un mausolée sur la tombe d’Idriss Déby à Amdjarass

Les cérémonies pour lever le deuil observé depuis un an en mémoire du Maréchal Idriss Déby ont eu lieu, du 17 au 20 avril, à Amdjarass, chef lieu de la province de l’Ennedi Est, dans le nord-est du Tchad.

La sortie du deuil a été marqué par des prières, des conférences, et la pose de la première pierre du futur mausolée sur la tombe d’Idriss Déby à Amdjarass, sa localité d’origine. 

C’est le secrétaire général du Mouvement Patriotique du Salut (MPS), M. Haroun Kabadi qui a présidé ce mercredi 20 avril 2022, à Amdjarass, la cérémonie de la pose de la première pierre pour la construction d’un mausolée, en présence de la famille biologique du défunt et de quelques membres du gouvernement et du Conseil National de la transition. C’est un hommage au président fondateur du parti à l’oriflamme guerrière. Mais, selon le journal Salam Info, il s’agit du « mausolée de la famille Itno » et non seul pour le Maréchal.

La construction de cet ouvrage, d’une durée d’exécution de 8 mois, se situe précisément, au cimetière familial, à l’endroit où repose le corps de feu maréchal du Tchad ainsi que certains membres de sa famille.
Le mausolée sera construit entièrement en béton armé et revêtu de marbre blanc. L’édifice sera constitué de deux compartiments et couvre une superficie de 650 mètres carrés, tout en culminant à une hauteur de 7 mètres.

Le président du Conseil militaire de transition, son fils, Mahamat Idriss Déby, est depuis quelques jours dans la région de l’Ennedi-Est. Il a participé hier à une prière collective mais pas à la commémoration de ce mercredi.

À N’Djamena, c’est le maire Ali Haroun, un cacique du MPS, qui était à l’origine de la cérémonie. En présence du numéro 2 de la junte militaire, l’avenue Mobutu a été rebaptisée boulevard du maréchal du Tchad Idriss Déby Itno. « C’est rendre un hommage mérité à cet intrépide et vaillant soldat tombé en martyr sur le champ d’honneur pour la défense de la patrie », a déclaré à RFI le général Djimadoum Tiraïna.

Merci de partager cet article...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.