«

»

Oct 16

L’ex-leader étudiant Nadjo Kaïna Palmer: « si le Tchad ne peut former ses propres enfants, le Tchad n’a plus d’avenir »

1 215 vues

nadjo-kaina-palmerOn revient sur la paralysie des universités tchadiennes. En cause : une série de mesures d’austérité et notamment la suppression dès cette année des bourses estudiantines.

Comment sortir de la paralysie ? Quelles conséquences pour la jeunesse tchadienne ?

Pour en parler, RFI a reçu Nadjo Kaïna, ex-président de l’Union nationale des étudiants tchadiens (l’UNET), avant d’en être écarté à l’été 2015 par le pouvoir.

Il est désormais porte-parole du mouvement citoyen IYINA, qui réclame le départ du président Idriss Déby au pouvoir depuis 26 ans.

Son combat lui a déjà valu plusieurs séjours en prison.

Cliquez pour écouter l’ancien leader de l’Union Nationale des Étudiants Tchadiens sur RFI

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>