vendredi, septembre 25Covid-19 (Tchad): 1171 cas, 1003 guéris, 82 décès.
Shadow

Étiquette : Nadjo Kaïna Palmer

Tchad: le verdict du procès de Nadjo Kaina Palmer et Bertrand Solloh Gandere sera prononcé ce jeudi 4 mai par le tribunal de grande instance de N’Djaména

Tchad: le verdict du procès de Nadjo Kaina Palmer et Bertrand Solloh Gandere sera prononcé ce jeudi 4 mai par le tribunal de grande instance de N’Djaména

Image du jour
Plusieurs organisations de droits humains et de mouvements citoyens d’Afrique et d’Europe demandent aux autorités tchadiennes la "libération immédiate de deux activistes de la société civile qui ont été torturés pendant leur détention en secret" et dont le procès s’ouvre ce 4 mai 2017.
Au Tchad, le porte-parole du mouvement Citoyen « IYINA », Nadjo Kaïna Palmer serait enlevé par les services de renseignements du régime

Au Tchad, le porte-parole du mouvement Citoyen « IYINA », Nadjo Kaïna Palmer serait enlevé par les services de renseignements du régime

Halte à l’Impunité et aux Arrestations arbitraires
N'Djaména, 7 avril 2017) - Le porte-parole du mouvement Citoyen IYINA (nous sommes fatigués en langue locale), Nadjo Kaïna Palmer, a été enlevé heur vers 18 heures par les services de renseignements selon des sources proches de l’organisation. Le rapporteur du mouvement, Sollo Bertrand Ngandjei, qualifie cette arrestation ‘’d’enlèvement et de séquestration’’. Dans un communiqué rendu public, le mouvement citoyen IYINI, explique que, cette arrestation est liée à l’appel lancée par son porte parole, Nadjo Kaïna Palmer, à une journée de désobéissance civile pour le lundi 10 avril prochain. «Nous exigeons sa libération immédiate et sans condition et demandons par la même occasion aux points focaux, membres et sympathisants de rester mobilisés pour des actions conséquentes à venir»...

L’ex-leader étudiant Nadjo Kaïna Palmer: « si le Tchad ne peut former ses propres enfants, le Tchad n’a plus d’avenir »

Éducation, Santé et Lutte contre la Pauvreté
On revient sur la paralysie des universités tchadiennes. En cause : une série de mesures d'austérité et notamment la suppression dès cette année des bourses estudiantines. Comment sortir de la paralysie ? Quelles conséquences pour la jeunesse tchadienne ? Pour en parler, RFI a reçu Nadjo Kaïna, ex-président de l'Union nationale des étudiants tchadiens (l'UNET), avant d'en être écarté à l'été 2015 par le pouvoir. Il est désormais porte-parole du mouvement citoyen IYINA, qui réclame le départ du président Idriss Déby au pouvoir depuis 26 ans. Son combat lui a déjà valu plusieurs séjours en prison. Cliquez pour écouter l'ancien leader de l'Union Nationale des Étudiants Tchadiens sur RFI