Accueil > Grève

Marche des étudiants au Tchad: « nous allons descendre dans les rues ce mercredi 21 février pour marcher et le bureau de l’UNET sera en première position pour que la marche réussisse »

(N'Djaména, 20 février 2018) - Les étudiants de l’université de N’Djaména décident à l’issue d’une assemblée générale tenue ce lundi 19 février 2018 à la Faculté d’Ardep-Djoumal de l’organisation d’une marche pacifique prévue pour ce mercredi 21 février 2018. Par ce geste les étudiants compte apporter leur soutien à leurs

Lire la suite

Grève, pas d’école, pas d’hôpital, manifestations, arrestations, enlèvements, tortures, passage à la clandestinité, le bras de fer entre la société civile et la dictature se poursuit au Tchad

Le Tchad fait face depuis le 25 janvier à une grogne sociale sans précédent. Grève générale illimitée à l'appel des syndicats, opérations tintamarres de protestation des élèves et étudiants... Tous sont vent debout contre les mesures d'austérité et la mauvaise gouvernance dans ce pays, et accusent aujourd'hui le pouvoir du

Lire la suite

Au Tchad, 6 jours après la suspension du service minimum dans les hôpitaux, les malades meurent sous les arbres et les enfants ne vont pas à l’école

En ce lundi matin, l’Hôpital général de référence nationale de N’Djamèna (HGRN) n’a pas son ambiance habituelle dans la mesure où l’accès est strictement interdit à toute personne, sauf les malades admis en urgence et leurs accompagnateurs. «Tous les malades en état critique étaient, systématiquement, orientés vers l’HGRN. Mais, depuis la

Lire la suite

Recrudescence de l’insécurité au Tchad: une femme a été abattue en plein jour à N’Djaména

Face à la montée de la grogne sociale due aux mesures d’austérité prises par le gouvernement, les citoyens se plaignent ces derniers temps de la multiplication des braquages, des menaces, des tentatives d’enlèvements, ou bien des cas d'assassinats opérés en plein jour dans la capitale tchadienne, sans que les forces

Lire la suite

Moussa Pascal Sougui: « Nous ne pouvons accepter que les élèves et les étudiants deviennent une cible de la répression au Tchad » #NOTATARGET

Nous sommes très préoccupés par la répression policière très violente des élèves et étudiants qui ont manifesté ce samedi 10 février 2018 contre la fermeture de leurs établissements scolaires et universitaires au Tchad. A l’appel de l’Union nationale des étudiants tchadiens (UNET), une opération « tintamarre » a été organisé dans plusieurs villes

Lire la suite