Accueil > À la Une > Tchad: l’opposition va-t-elle boycotter les législatives de novembre 2018 ?
1 666 vues

Tchad: l’opposition va-t-elle boycotter les législatives de novembre 2018 ?

(N’Djaména, 5 avril 2018) – Les élections législatives pour la mise en place de la quatrième législature du Tchad se dérouleront en novembre 2018, a annoncé récemment le Président Idriss Déby, qui recevait le bureau politique national de son parti, le Mouvement Patriotique du Salut (MPS).

 Le mandat des députés a pris fin depuis juin 2015. La troisième législature a été prorogée par une loi organique jusqu’à « la mise en place d’une nouvelle assemblée nationale ».

Les élections législatives devraient se dérouler suivant les résolutions du forum des réformes tenu du 19 au 27 mars dernier.

Selon les résolutions du forum, le nombre des députés devrait être revu en baisse. De 188 élus actuellement, l’assemblée nationale aura désormais autour de 130 députés.

L’opposition démocratique, qui a exigé la tenue des élections législatives et communales en 2018, n’a pas encore réagi à cette annonce du président Déby. Toutefois, le coordonnateur  de la principale coalition de l’opposition, le FONAC, Mahamat Ahmat Alhabo, a fait savoir que l’opposition rejette toutes les résolutions du forum des réformes.

TchadConvergence avec APANEWS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.