Accueil > Législatives

Tchad: le Président Idriss Déby garde la main sur l’organisme de gestion des élections

L'organisme chargé d'organiser les élections législatives prévues pour novembre 2018 au Tchad a été mis en place vendredi, indique son président, également dirigeant du parti au pouvoir, Mahamat Zene Bada. Cet organisme, le Cadre national de dialogue politique (CNDP), est composé de 15 membres de la majorité et de 15 membres

Lire la suite

Tchad: l’Union Européenne met la pression sur Idriss Déby pour faire participer l’opposition aux élections législatives

Le mardi 8 mai, quelques heures après avoir promulgué la nouvelle constitution du pays et nommer son nouveau gouvernement, le Président Idriss Déby a rencontré ses opposants et plusieurs membres de la majorité au pouvoir. Cette relance rapide du dialogue par le despote tchadien est une pression lancée plus tôt

Lire la suite

Tchad: la comédie est finie, Saleh Kebzabo passe aux choses sérieuses et se propose de devenir un futur législateur de la IVe république

Dans une déclaration signée au nom de l'opposition politique, le Député Saleh Kebzabo dit avoir tiré les leçons de ce qui vient de se passer au Tchad et "propose à l'opposition de se préparer à prendre part aux futures échéances électorales". Après avoir boycotté le forum "national et inclusif" du MPS

Lire la suite

Saleh Kebzabo: il la boycotte, mais se prépare pour devenir un futur législateur de la IVe république d’Idriss Déby

"Pouvoir, quand tu nous tiens !" Selon un encart paru dans le journal Jeune Afrique, le Député Saleh Kebzabo et ses alliés de l’opposition préparent une nouvelle coalition en vue des législatives de novembre 2018. Le chef de file de l'opposition tchadienne, Saleh Kebzabo et ses alliés de l'opposition travaillent à

Lire la suite

Tchad: l’opposition va-t-elle boycotter les législatives de novembre 2018 ?

(N'Djaména, 5 avril 2018) - Les élections législatives pour la mise en place de la quatrième législature du Tchad se dérouleront en novembre 2018, a annoncé récemment le Président Idriss Déby, qui recevait le bureau politique national de son parti, le Mouvement Patriotique du Salut (MPS).  Le mandat des députés a

Lire la suite