mercredi 30 septembre 2020Covid-19 : 1185 cas, 1006 guéris, 85 décès.
Shadow

Étiquette : Sécurité

Tchad: état d’urgence prolongé, pas d’élections législatives et communales en 2019, c’est la faute des pluies

Tchad: état d’urgence prolongé, pas d’élections législatives et communales en 2019, c’est la faute des pluies

À la Une, Politique et Société
Au Tchad, l’Assemblée nationale, « illégale et illégitime » depuis 2015, a adopté, ce mardi 10 septembre, la prolongation de l’état d’urgence jusqu’au 10 janvier 2020 (4 mois) dans les trois provinces, Ouaddaï et Sila dans l’est et Tibesti dans le nord du pays. Autrement dit, selon les autorités tchadiennes, un mois n’a pas suffi aux forces armées pour désarmer les populations qui s’affrontent régulièrement. La raison avancée par les députés "godillots" du MPS pour justifier la prolongation de l’état d’urgence dans l'extrême-nord et à l'est du pays durant quatre mois supplémentaires, c'est la saison pluivieuse qui rend impraticables les routes dans le Tibesti, le Sila et le Ouaddaï. Photo: Tchadinfos Dans un tel contexte, le gouvernement tchadien considère...
Tchad: Mahamat Abali Salah donne un grand coup de balai au sein de la police, gendarmerie, GNNT et de l’armée

Tchad: Mahamat Abali Salah donne un grand coup de balai au sein de la police, gendarmerie, GNNT et de l’armée

À la Une, Politique et Société
Plusieurs décrets ont signés ce lundi 26 août par le Président Idriss Déby sur proposition du ministre délégué à la Présidence, chargé de la défense nationale, de la sécurité, des anciens combattants et victimes de guerre. Le décret  n° 1294 du 26 août 2019 porte nomination à des postes de responsabilité à la direction générale de la Police nationale.  Direction généraleDirecteur général : commissaire divisionnaire de police Hissein Doudoua  Direction des ressources humaines et du matérielDirecteur adjoint : commissaire divisionnaire de police Tala Mbaiornom Cleopas  Sous-direction des ressources humainesSous-directeur : commissaire de police Mahamat Bichara Adam  Sous-direction du matérielSous-directeur : commissaire divisionnaire Charfadine Elima...
Les voyages au Tchad sont « déconseillés sauf raison impérative »

Les voyages au Tchad sont « déconseillés sauf raison impérative »

À la Une, Politique et Société
Sur son site internet, le ministère français de l'Europe et des Affaires étrangères tient à jour ses conseils aux voyageurs, ainsi qu'une carte des régions à risque. Le Quai d'Orsay indique en vert les zones pour une vigilance normale, en jaune celles pour une vigilance renforcée, en orange, les zones déconseillées sauf raison impérative et en rouge les secteurs formellement déconseillés aux voyageurs. Ce sont des parties du monde où l'on ne s'aventure qu'à ses risques et périls. Une mise à jour de la carte du Tchad vient d'être faite ce mardi 28 mai 2019. Tout le Tchad est actuellement en "zone orange déconseillée aux voyageurs sauf raison impérative". Les provinces du Tibesti, l'Est du Borkou, les deux Ennedi, au nord, le Lac et une partie du Kanem à l'est et toutes les fronti...
Tchad: plusieurs changements au sein de l’appareil sécuritaire après une lourde attaque de Boko Haram et le crash d’un hélicoptère

Tchad: plusieurs changements au sein de l’appareil sécuritaire après une lourde attaque de Boko Haram et le crash d’un hélicoptère

À la Une, Politique et Société
À la suite d'une attaque de Boko Haram dans le sud-ouest du Tchad, le Président Idriss Déby a procédé à plusieurs changements au sein de l'appareil sécuritaire. Le chef d'état-major des armées a notamment été suspendu. Par décret présidentiel, le chef de l’État Idriss Deby Itno a procédé vendredi à plusieurs changements à la tête de l’appareil sécuritaire. Le chef d’état-major des armées, Brahim Seid Mahamat, a été remplacé par Taher Erda, qui était jusque-là chef d’état-major de l’armée de terre. Également ancien directeur de la police nationale, Taher Erda est un proche du président, avec qui il a combattu à ses côtés avant son accession au pouvoir en 1990. Si aucun détail n’a été donné à l’annonce de ces changements, ceux-ci intervenaient au lendemain de la mort de 23 soldats tch...
Tchad: pour endiguer la grogne sociale, Idriss Déby appelle le « perroquet national » à la rescousse !

Tchad: pour endiguer la grogne sociale, Idriss Déby appelle le « perroquet national » à la rescousse !

Politique et Société
L'ancien ministre de la Sécurité publique, de l'Administration du territoire et de la Gouvernance locale, Ahmat Mahamat Bachir, a été rappelé à la tête au ministère de la Sécurité publique, selon un décret présidentiel publié vendredi. Le retour de Ahmat Mahamat Bachir, alias "perroquet national", qui remplace Ahmadaye Abdelkérim Bakhit, intervient un mois après son limogeage, le 25 décembre 2017. L'homme qui contrôle le Tchad avec une poigne de fer considère que M. Bakhit n'est suffisamment "vulgaire et brutal" pour faire face à la grogne sociale qui commence à monter. C'est la quatrième fois que ce fidèle du Président Idriss Déby, est nommé à la tête de ce ministère régalien. Il revient aux affaires au moment où le contexte social est très tendu. Outre M. Bachir, Mahamat Mouctar Ali ...