lundi 28 septembre 2020Covid-19 (Tchad): 1185 cas, 1006 guéris, 85 décès.
Shadow

Étiquette : Sécurité

Alerte maximale: le Département d’État recommande aux ressortissants américains de quitter la Centrafrique

Alerte maximale: le Département d’État recommande aux ressortissants américains de quitter la Centrafrique

Politique et Société
(Bangui, 30 novembre 2017) – Devant la détérioration de la situation sécuritaire, les États-Unis et le Canada viennent de relever le niveau d’alerte pour leurs ressortissants. Les Warnings sont désormais au rouge vif. Le Département d’État recommande de quitter le pays L’ambassade US de Yaoundé est en pré-alerte de leur évacuation. Quant aux Canadiens, l’alerte est devenue maximale depuis le 26 novembre 2017. Ils doivent désormais totalement éviter ce pays. Les citoyens américains qui sont en Centrafrique sont invités à envisager le départ. La capacité du gouvernement américain à fournir des services consulaires en Centrafrique est extrêmement limitée. Les citoyens américains dans ce pays qui ont besoin d’assistance consulaire doivent contacter l’ambassade des États-Unis à Yaound...
Quand le Toubou Barka Chidimi maîtrise la frontière Tchad-Libye-Niger et crée la panique à Niamey

Quand le Toubou Barka Chidimi maîtrise la frontière Tchad-Libye-Niger et crée la panique à Niamey

Tribune libre
Postée à la frontière libyenne avec le Niger et le Tchad depuis juillet, la "Brigade des Aigles du Sahara" veut monnayer ses opérations de «police des frontières» auprès de l’Union Européenne (UE) selon des informations de la Lettre du Continent rapportées par le site Tchadanthropus-tribune. Le chef de la "Brigade des Aigles du Sahara", le Toubou Barka Chidimi, un ancien baroudeur des guerres au Tchad, très connu dans la zone frontalière Tchad-Libye-Niger, a demandé par écrit, début octobre, une audience avec la diplomate en chef de l’UE, Federica Mogherini, pour discuter de sa «contribution» à la lutte anti-migratoire et des compensations qu’il espère en retour. Avant même de recevoir une réponse, sa requête provoque des grincements de dents à Niamey, où Mahamadou Issoufou se po...
Tchad-Algérie: en tournée au Sahel, Messahel reçu ce vendredi à Am-Djarass par le Président Idriss Déby

Tchad-Algérie: en tournée au Sahel, Messahel reçu ce vendredi à Am-Djarass par le Président Idriss Déby

Politique et Société
(N'Djaména, 13 octobre 2017) - Dans le cadre de sa tournée dans les capitales de certains pays du Sahel, le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, a été reçu, ce vendredi, à Am-Djarass, au Tchad, par le Président, Idris Déby Itno, auquel il a remis un message du Président Bouteflika. Le Président Idriss Déby a abordé la situation dans la région, en mettant un accent particulier sur les menaces et les défis qui y sévissent, notamment le terrorisme, le crime organisé et la migration clandestine. Il a, dans ce cadre, rappelé l’importance qu’il y a pour les pays de la région de maintenir un degré élevé de coordination et de concertation en vue de parvenir à juguler ces défis et à mettre un terme aux menaces qui continuent de pénaliser les efforts de développement des pay...

Tchad: Idriss Déby est à Riyad pour prendre part au Sommet Islamique Arabo-Américain

Image du jour
Le Président Idriss Déby est arrivé ce samedi 20 mai à Riyad, en Arabie Saoudite, sur invitation du Roi Salmane Ben Abdel-Aziz Al-Saoud pour prendre part au Sommet Islamique Arabo-Américain sur la sécurité internationale et le terrorisme. Le Chef de l’État profitera-t-il de son séjour en terre sainte pour faire "Chan'Allah" et ramener des pétrodollars pour payer les subsides des maîtres communautaires qui n'ont rien à mettre sous les dents depuis trois ans ?

Terrorisme: le Tchad, le Niger et le Mali signent une convention judiciaire

Politique et Société
(Niamey, 12 mai 2017, RFI) - Face aux menaces terroristes, le Mali, le Niger et le Tchad ont décidé de s'unir en signant une convention judiciaire à Niamey, ce jeudi 11 mai. Elle vise notamment à renforcer la sécurité et le contrôle aux frontières. Ce sont les trois ministres de la Justice du Niger, du Mali et du Tchad qui ont signé cette convention de coopération judiciaire. Des «accords historiques», disent-ils, au moment où ces mêmes pays sont menacés par le terrorisme transfrontalier.