samedi 25 septembre 2021Covid-19: 3419 cas, 2544 guéris, 121 décès.
Shadow

Étiquette : Prison

Soudan: l’ex-président Omar el-Béchir transféré dans une prison de Khartoum

Soudan: l’ex-président Omar el-Béchir transféré dans une prison de Khartoum

A la Une, Vu du Tchad
Une semaine jour pour jour après sa destitution, l'ex-président Omar Hassan el-Béchir a été transféré mardi 16 avril au soir à la prison de Kober, dans le nord de Khartoum. Les opposants veulent que l'ex-dictateur soudanais, resté trente ans au pouvoir, soit jugé et pas maintenu à l'abri dans une résidence surveillée, comme c'était le cas la semaine précédente, ni en exil au Qatar ou aux Émirats arabes unis, comme le craignaient des rumeurs reprises par la presse soudanaise dans la semaine. Cette incarcération est significative aussi parce qu’elle ouvre la voie à un transfert vers la Cour pénale internationale. L’ancien chef d’État est en effet sous le coup de deux mandats d'arrêt pour « crimes contre l’humanité » et « crimes de génocide » commis au Darfour, après la répression d'un...
Tchad: le Président Idriss Déby interpellé par la Croix rouge internationale sur la situation alarmante dans les prisons et bagnes du pays

Tchad: le Président Idriss Déby interpellé par la Croix rouge internationale sur la situation alarmante dans les prisons et bagnes du pays

Éducation et Santé, Gouvernance
Au Tchad, la situation carcérale est telle que le Comité International de la Croix-Rouge (CICR) a été amené à interpeller le Président Idriss Déby pour lui faire part de ses vives inquiétudes sur les conditions de détention dans les différents maisons d'arrêt et bagnes du pays. Le chef de délégation du CICR au Tchad, Yann Bonzon a évoqué le sujet avec le Président Idriss Déby, lors d'une audience au Palais rose, suite à une évaluation par le CICR des conditions de détention et de traitement des personnes privées de liberté. L'homme qui tient le Tchad d'une main de fer depuis plus de 28 ans a tenté de rassurer le CICR en déclarant que son gouvernement prend au sérieux la question de l'amélioration des conditions de détention dans les maisons d'arrêt. Deux jours après cette audience, ce v...

Mais qu’est-ce qui a amené Idriss Déby à visiter la sinistre prison d’Am-Sinéné à N’Djaména: les djinns ou les charlatans ?

Halte à l’Impunité et Renforcement de l'Etat de Droit
Ce samedi 18 novembre 2017, le Président Idriss Déby a effectué une visite inopinée à la sinistre prison d’Am-Sinéné à N'Djaména où croupissent plus de 2 000 détenus pour une capacité de 300 places. C'est la toute première visite en milieu carcéral de l'homme qui tient le Tchad d'une main de fer depuis plus de 27 ans, pourtant, depuis plusieurs années, des organisations humanitaires nationales et internationales tiraient régulièrement la sonnette d’alarme sur les conditions sanitaires exécrables et inhumaines dans les prisons tchadiennes. C'est pour s’imprégner des conditions de détention dans cet établissement pénitentiaire, nous dit le Palais rose. Plusieurs détenus sont à Am-Sinéné depuis des années sans voir un juge. Lors de cette visite, le despote tchadien a ordonné, séa...
Tchad: a-t-on le droit de garder en détention des citoyens quand on n’a pas les moyens de les juger et pire encore, de leur donner à manger ?

Tchad: a-t-on le droit de garder en détention des citoyens quand on n’a pas les moyens de les juger et pire encore, de leur donner à manger ?

Halte à l’Impunité et Renforcement de l'Etat de Droit
Certains détenus croupissent dans des prisons depuis des mois sans être présentés à des juges et, il y a une concentration d'un nombre élevé de détenus dans des cellules exiguës. Le mouvement d'humeur des détenus ne faiblit pas à la maison d'arrêt d'Abéché. Quelques prisonniers sont parvenus à s'y échapper, hier, suite à une révolte de masse qui a été organisée afin de vider complètement les cellules. Parmi les trois gendarmes en faction lors de la précédente mutinerie dans la prison, deux d'entre-eux avaient été dépouillés de leurs armes. Une sous-alimentation des détenus Cette mutinerie des prisonniers est due en grande partie à leur sous-alimentation, entretenue essentiellement par leur fournisseur qui met à leur disposition des denrées alimentaires pourries, avec la complaisance...
Des tirs à balles réelles par des douaniers à Farcha, heurts entre lycéens et une évasion massive à la prison d’Abéché, le début d’une semaine ordinaire au Tchad

Des tirs à balles réelles par des douaniers à Farcha, heurts entre lycéens et une évasion massive à la prison d’Abéché, le début d’une semaine ordinaire au Tchad

Gouvernance
Heurts hier matin au lycée national franco-arabe d’Abéché et 121 prisonniers se sont évadés de la maison d'arrêt d'Abéché. Et des tirs à balles réelles à Farcha dans le premier arrondissement de N'Djaména. Tout a commencé dans la matinée d’hier lundi 27 mars 2017, où un groupe d’élèves présentant un sketch sur la tricherie a été pris à mal par certains élèves qui s’estimaient visés par la mise en scène. Pour calmer la colère de leurs condisciples, les théâtreux s’étaient excusés en faisant la classe par classe. Mais, ces derniers exigeraient des excuses publiques. Ce qu’ils n’ont pas obtenu et la situation a dégénéré ce lundi matin. Il a fallu l’intervention des forces de l’ordre pour ramener le calme dans l’enceinte du lycée et éviter un affrontement intercommunautaire. L’on...