mardi, juillet 16Covid-19: 3419 cas, 2544 guéris, 121 décès.
Shadow

Étiquette : Ouaddaï

Tchad: révocation de chefs de canton pour « manquements graves »

Débat National
Au terme d'un décret du chef de l'Etat en date du 2 décembre 2018, pris sur proposition du ministre de l'Administration du territoire, de la Sécurité publique et de la Gouvernance locale, des chefs de canton de la province du Ouaddaï sont révoqués. Les chefs de canton dont les noms suivent sont révoqués de leurs fonctions pour manquements graves: Mahamat Adoum Doutoum, chef de canton de Gueri, département de Ouara, province du Ouaddaï ; Mahamat Adoum Abdoulaye, chef de canton de Oulad Malik, département de Al Biar, province du Wadi-Fira. Source: Alwihdainfo

Tchad: huit morts dans un accident entre Oum-Hadjer et Abéché

Débat National
Huit personnes ont trouvé la mort, dimanche, dans un accident de circulation entre la capitale de l’est du Tchad, Abéché, et Oum-Hadjer, à plus de 600 kilomètres de N’Djaména, a-t-on appris lundi de sources sécuritaires. Les victimes de cet accident sont toutes d’une même famille. Selon les témoignages, la famille Abdoulaye Barka a décidé d’effectuer un déplacement de leur localité, Oum-Hadjer, province du Batha vers la ville d’Abéché, chef-lieu de la province du Ouaddaï. Dans leur véhicule 4x4 personnel, la famille connaitra un accident très violent près d’une localité appelée Kataro Fallata, à environ 60 kilomètres d’Oum-Hadjer, leur point de départ. Parmi les victimes, il y a le père de famille, Abdoulaye Barka, deux autres hommes, deux femmes et trois enfants dont l’âge varie en 2 à...

Tchad: 4 morts et 1 blessé dans des affrontements communautaires à Djiré

Débat National
Des violences armées ont éclatées ce vendredi 19 octobre 2018 entre des communautés arabes et ouaddaiennes, dans la localité de Djiré situé à 70 km au nord d'Abéché. Le bilan s'établit comme suit : 4 morts du côté des ouaddaiens et 1 blessé parmi les arabes, selon une source sécuritaire reccueillie par Alwihdainfo.. Une importante quantité d'armes a été saisie entre les mains des belligérants par les forces de défense et de sécurité, d'après cette même source.
Tchad: le Collectif CODEF s’insurge contre l’arrestation de deux chefs de canton de Fada

Tchad: le Collectif CODEF s’insurge contre l’arrestation de deux chefs de canton de Fada

Dialogue et Réconciliation, Gouvernance
Le Collectif pour la Défense de Fada (CODEF) s’insurge contre l’arrestation de deux chefs de canton de l’Ennedi suite à des conflits intercommunautaires dans la région du Ouaddaï. Des affrontements ont éclaté entre des agriculteurs de la région de Tranou dans le Ouaddaï et des jeunes bergers lorsque trois troupeaux de dromadaires ont envahi les champs et brouté les feuilles des arbres, dans l’est du Tchad, selon des sources locales. Le bilan est d’un mort parmi les agriculteurs et un mort parmi les jeunes bergers. Lors de ces violences, plus de 300 dromadaires se sont échappés dans la nature et d’autres ont été saisis par les agriculteurs. Trois bergers ont été pris en otage et trois autres bergers mineurs pourchassés par les agriculteurs, se sont égarés pendant trois jours avant d’être r...
Tchad: après Miandoum, Bologo, N’Gueli, Tiré, Mongo, Goré et Massaguet, les forces claniques du régime ont encore tiré et tué à Chokoyan selon l’UFC

Tchad: après Miandoum, Bologo, N’Gueli, Tiré, Mongo, Goré et Massaguet, les forces claniques du régime ont encore tiré et tué à Chokoyan selon l’UFC

Dialogue et Réconciliation, Lutte contre l’Impunité et Renforcement de l'Etat de Droit
Communiqué de presse N°004/COORD/NAT/UFC/2017relatif aux tueries en cours dans le Ouaddaï La Coordination Nationale de l’UNION DES FORCES POUR LE CHANGEMENT (UFC) informe l’opinion nationale et internationale que le régime de Déby est entrain de s'en prendre pour une énième fois à sa propre population. Un véritable massacre est actuellement en cours contre des simples paysans dans le Ouaddaï, précisément autour du village de Amara. En effet, des soldats instruits par les autorités militaires et administratives de la région, à bord d'une quinzaine de Toyotas, ont ouvert le feu sur la population sans défense faisant au moins 5 morts et une vingtaine de blessés. Le bilan risque malheureusement de s'alourdir parce que les sbires du régime procèdent en ce moment à une chasse à l'homme dans...