mardi 06 décembre 2022Covid-19: 3419 cas, 2544 guéris, 121 décès.
Shadow

Étiquette : Ouaddaï

L’annonce d’intronisation d’un chef de canton sur la Place de l’indépendance provoque des émeutes à Abéché dans l’est du Tchad

L’annonce d’intronisation d’un chef de canton sur la Place de l’indépendance provoque des émeutes à Abéché dans l’est du Tchad

A la Une, En ce moment, Fil d'infos, Lutte contre le Clientélisme, le Népotisme et les Nominations abusives
L'annonce d'une cérémonie d'intronisation du chef de canton de la Communauté arabe Bani Halba sur la Place de l'indépendance, le 29 janvier 2022 prochain, a provoqué des émeutes à Abéché, chef-lieu de la province du Ouaddaï, dans l'est du Tchad. Des manifestations ont éclaté ce 24 janvier à Abéché, où la population conteste la cérémonie d’intronisation du chef de canton Bani Halba qui devrait avoir lieu à la fin du mois de janvier sur la place de l’indépendance de la capitale de la province du Ouaddaï. Un regroupement des différentes tribus et fractions cantonales de la province du Ouaddaï proteste contre cette intronisation de Bachar Younous Ahmat sur la Place de l'indépendance d'Abéché. Pour eux, la Place de l'indépendance n'est pas un lieu dédié à l'installation des chefs tra...
Tchad: une mutinerie en cours à la prison d’Abéché

Tchad: une mutinerie en cours à la prison d’Abéché

A la Une, Fil d'infos
Des tirs de sommation sont entendus depuis ce matin à la maison d'arrêt d'Abéché.  Les prisonniers se sont emparés de plusieurs armes à l'intérieur de la prison. Ils tentent de s’évader de la maison d’arrêt. L’armée ne parvient pas à entrer pour le moment.  Le gouverneur de la province du Ouaddaï, Ramadan Erdoubou, et le procureur de la République près du Tribunal d’Abéché sont arrivés sur les lieux. TchadConvergence
Idriss Déby à la reconquête de l’est du Tchad

Idriss Déby à la reconquête de l’est du Tchad

A la Une
Le gouverneur de la province du Ouaddai, Ramadan Erdebou a indiqué lundi que "tout est prêt pour accueillir les hôtes dans cette ville historique", lors d'une visite d'inspection à l'hôtel trois étoiles d'Abéché.  La salle de conférence de l'hôtel trois étoiles qui contient 250 places va abriter du 3 au 4 octobre prochain la quatrième édition de la conférence des 23 gouverneurs du Tchad et le conseil des ministres.  Le gouverneur a remercié le chef de l'État pour avoir instauré l'état d'urgence afin de renforcer la sécurité des biens et des personnes.  Plusieurs gouverneurs et membres du gouvernement ont déjà fait le déplacement à Abéché pour l’événement. Le Président Idriss Déby dirigera la conférence et le conseil ordinaire des ministres ce jeudi dans...
Etat d’urgence au Tchad: en moins d’une semaine, le prix du sac de sucre de 50 kg a flambé de 40% à Abéché

Etat d’urgence au Tchad: en moins d’une semaine, le prix du sac de sucre de 50 kg a flambé de 40% à Abéché

A la Une, Gouvernance
Le Tchad a fermé ses frontières avec le Soudan, la Libye et la Centrafrique. Une mesure prise dans le cadre de l'état d'urgence mise en place dans trois provinces du pays après des violences communautaires meurtrières notamment dans le Ouaddaï et le Sila. Objectif des autorités : rétablir la sécurité et mettre fin au trafic d'armes. Mais cette fermeture a-t-elle des conséquences sur l'économie du pays ? Si l'axe le plus fréquenté à savoir Adré-Abéché reste ouvert pendant les 21 jours de l'état d'urgence, le transport de marchandises, lui, était déjà fortement ralenti depuis plusieurs semaines, rappelle Mahamat Saleh Yacoub, enseignant en économie à l'Ecole normale supérieure d'Abéché. "Dès lors que ce sont des points de filtrage et non des points qui permettent les flux d’activ...
Etat d’urgence dans l’est et le nord du Tchad: l’opposition et la société civile craignent un génocide et l’asphyxie des économies locales

Etat d’urgence dans l’est et le nord du Tchad: l’opposition et la société civile craignent un génocide et l’asphyxie des économies locales

A la Une, Gouvernance
Au Tchad, l’état d’urgence prend effet ce mardi 20 août. Il avait été annoncé dimanche par le Président Idriss Déby, lors d’une visite dans une zone marquée par des affrontements entre éleveurs et agriculteurs. Outre les deux provinces du Ouaddaï et du Sila de l’est frontalier avec le Soudan, la province du Tibesti au Nord a été ajoutée, ce qui inquiète l’opposition et les défenseurs des droits humains. Le gouvernement a voulu y mettre les formes. À peine rentré de l’Est du pays, le Président Idriss Déby a convoqué lundi un Conseil des ministres extraordinaire pour statuer sur le projet de décret instituant l’état d’urgence. C’est à partir de ce mardi 20 août que ce dernier prend juridiquement effet. Il durera jusqu’au 10 septembre, donc moins de trois mois, contrairement ...