lundi 17 janvier 2022Covid-19: 3419 cas, 2544 guéris, 121 décès.
Shadow

Étiquette : Législatives

Tchad: la comédie est finie, Saleh Kebzabo passe aux choses sérieuses et se propose de devenir un futur législateur de la IVe république

Tchad: la comédie est finie, Saleh Kebzabo passe aux choses sérieuses et se propose de devenir un futur législateur de la IVe république

Gouvernance
Dans une déclaration signée au nom de l'opposition politique, le Député Saleh Kebzabo dit avoir tiré les leçons de ce qui vient de se passer au Tchad et "propose à l'opposition de se préparer à prendre part aux futures échéances électorales". Après avoir boycotté le forum "national et inclusif" du MPS et après avoir boycotté l'adoption de la nouvelle constitution d'Idriss Déby à l'Assemblée nationale, Saleh Kebzabo, président de l'Union Nationale pour la Démocratie et le Renouvellement (UNDR) se propose de devenir un futur législateur de la IVe république. C'est clair comme l'eau de source Tangui, quand il s'agit de son poste de Député, Saleh Kebzabo ne blague pas et peut jouer à toutes les comédies théâtralisées par le despote du Palais rose de N'Djaména. Dans ce jeu mené par le mario...
Saleh Kebzabo: il la boycotte, mais se prépare pour devenir un futur législateur de la IVe république d’Idriss Déby

Saleh Kebzabo: il la boycotte, mais se prépare pour devenir un futur législateur de la IVe république d’Idriss Déby

Gouvernance
"Pouvoir, quand tu nous tiens !" Selon un encart paru dans le journal Jeune Afrique, le Député Saleh Kebzabo et ses alliés de l’opposition préparent une nouvelle coalition en vue des législatives de novembre 2018. Le chef de file de l'opposition tchadienne, Saleh Kebzabo et ses alliés de l'opposition travaillent à la formation d'une nouvelle coalition, en vue des législatives de novembre 2018 annoncées par le dictateur Idriss Déby. Un projet qui intervient après l'adoption, fin mars, d'un texte préconisant un renforcement des pouvoirs de ce dernier. Selon Jeune Afrique, depuis un mois, les leaders de l'opposition, parmi lesquels Saleh Kebzabo, le chef de file, discutent des modalités, notamment financières, de ce scrutin et de leurs listes communes. Les conditions de Saleh Kebzabo Mai...
Tchad: l’opposition va-t-elle boycotter les législatives de novembre 2018 ?

Tchad: l’opposition va-t-elle boycotter les législatives de novembre 2018 ?

Gouvernance
(N'Djaména, 5 avril 2018) - Les élections législatives pour la mise en place de la quatrième législature du Tchad se dérouleront en novembre 2018, a annoncé récemment le Président Idriss Déby, qui recevait le bureau politique national de son parti, le Mouvement Patriotique du Salut (MPS).  Le mandat des députés a pris fin depuis juin 2015. La troisième législature a été prorogée par une loi organique jusqu’à « la mise en place d’une nouvelle assemblée nationale ». Les élections législatives devraient se dérouler suivant les résolutions du forum des réformes tenu du 19 au 27 mars dernier. Selon les résolutions du forum, le nombre des députés devrait être revu en baisse. De 188 élus actuellement, l’assemblée nationale aura désormais autour de 130 députés. L’opposition démocratique, qui ...
Organisation des élections législatives et communales au Tchad: une mission d’assistance de l’ONU reçue par le Premier ministre

Organisation des élections législatives et communales au Tchad: une mission d’assistance de l’ONU reçue par le Premier ministre

Gouvernance
Au Tchad, depuis l’annonce de l’organisation des élections législatives en 2018, par le chef de l’Etat lors de son vœu de fin d’année le 31 décembre dernier, les partis politiques de la majorité et de l’opposition se mettent en ordre de bataille électorale, dans un climat de tension socio-économique sans précédent. Avec la tension de trésorerie que traverse le pays, les remous sociaux portés par des contestations syndicales contre les mesures d’austérité du gouvernement, doublés de la crise humanitaire qui touche environ un tiers de la population du pays et la pressions des partenaires financiers comme la Banque mondiale et le FMI, tout est parti pour un scrutin législatif de multiples enjeux en 2018. Certains observateurs de la scène politique tchadienne estiment qu’avec les multiples c...
Après le rappel à l’ordre de la France, le dictateur tchadien Idriss Déby s’exécute et annonce des élections législatives en 2018

Après le rappel à l’ordre de la France, le dictateur tchadien Idriss Déby s’exécute et annonce des élections législatives en 2018

Gouvernance
Au Tchad, lors de ses vœux, dimanche 31 décembre, le président Idriss Déby Itno a précisé l'agenda électoral et annoncé la tenue d’élections législatives en cette année 2018. Elles étaient attendues et avaient été repoussées plusieurs fois depuis juin 2015. Du côté du parti au pouvoir, on s’en réjouit. Quant à l’opposition, qui réclamait la tenue de ces élections, elle n’est pas rassurée pour autant. Dans un discours retransmis dimanche soir à la télévision, Idriss Déby Itno a annoncé la tenue d'élections législatives en 2018, scrutin que l’on attendait initialement pour 2015. Une loi constitutionnelle avait cependant prolongé la troisième législature, invoquant un manque de moyens. Le président avait ensuite annoncé qu'elles n'auraient pas lieu avant 2019. « C’est une bonne chose po...