dimanche 25 octobre 2020Covid-19 :1410 cas, 1223 guéris, 96 décès.
Shadow

Étiquette : Impunité

Meurtre d’un mécanicien et lynchage d’un militaire au Tchad: quand l’impunité nourrit la vindicte populaire

Meurtre d’un mécanicien et lynchage d’un militaire au Tchad: quand l’impunité nourrit la vindicte populaire

Alerte Rouge, Avant-Garde, Lutte contre le Tribalisme, le Régionalisme et Promotion de l'Unité Nationale
Ce mardi 14 juillet, un militaire a été violemment lynché au quartier Champs de Fils par plusieurs dizaines de jeunes en colère, après le meurtre par arme à feu d'un garagiste. À l'origine du drame, une simple histoire de regards qui a dégénéré en conflit, selon la Police. Le militaire armé était assis à proximité de sa victime lorsqu'il lui a demandé à sa victime: "Pourquoi tu me regardes ?". Le garagiste lui a répondu : "C'est toi qui me regarde".  La police a confirmé à Alwihda Info que le garagiste est décédé sur le coup et l'auteur du tir mortel est un militaire. Selon des sources concordantes, le militaire en question est un Colonel de l'armée tchadienne. Une vidéo qui circule sur les réseaux sociaux montre un homme poursuivi et violemment lynché par plusieurs jeunes ...
Quand le régime divise pour mieux régner sur le Tchad: deux morts, six blessés et un chef de canton lynché dans le Barh El Gazel

Quand le régime divise pour mieux régner sur le Tchad: deux morts, six blessés et un chef de canton lynché dans le Barh El Gazel

Avant-Garde, Lutte contre le Tribalisme, le Régionalisme et Promotion de l'Unité Nationale
Dans un communiqué de presse, la Convention Tchadienne de Défense des Droits de l'Homme (CTDDH) dénonce des violents affrontements survenus le mercredi 6 Novembre 2019 dans la localité de Kamkalaga, département de Moussoro, dans la province de Barh El Gazel. Le bilan de ces affrontements est de deux morts, six blessés et un chef de canton nommé lynché par la population.   Selon le communiqué de la CTDDH, le préfet de cette ville Monsieur Issa Brahim Kedallah avait voulu imposer de force, l'autorité du chef de Canton Sokoto Alifa Boukar dans une localité ne relevant pas de son ressort territorial. Les populations de Kamkalaga ont vu toutes leurs démarches et recours rejetés par le Préfet Issa Brahim Kedellah. Passant à l'acte, le Préfet a mobilisé toutes les forces de sécur...
Tchad: un garde corps du président de l’Assemblée nationale a encore tiré et abattu un jeune clandoman à Chagoua

Tchad: un garde corps du président de l’Assemblée nationale a encore tiré et abattu un jeune clandoman à Chagoua

Avant-Garde, Halte à l’Impunité et Renforcement de l'Etat de Droit
Un jeune clandoman, Bonheur Matebaye a été abattu par un motard de l'escorte au passage du cortège du président de l'Assemblée nationale, Haroun Kabadi, le voleur de l'Education nationale, apprend-on lundi de source hospitalière. Haroun Kabadi, président de l'Assemblée nationale du Tchad. L'incident a eu lieu en fin de journée à Chagoua, dans le 7ème arrondissement de la capitale tchadienne. Il s'est produit en face du centre Don Bosco en plein embouteillage. Un motard de l'escorte a ouvert le feu sur la victime qui circulait à moto, en sens inverse, ont rapporté des témoins.  Le jeune clandoman a reçu deux balles dans l'abdomen. Il a été évacué à l'hôpital général de référence nationale dans un état critique et a finalement succombé à ses blessures. Il est sans em...
Les Tchadiens divisés face à la pratique de la « Dia »

Les Tchadiens divisés face à la pratique de la « Dia »

Avant-Garde, Gouvernance
Les récents conflits intercommunautaires ayant occasionné de centaines de morts dans les provinces de Ouaddaï, du Sila et de Tibesti ont poussé le gouvernement tchadien à prendre une note circulaire sur la pratique de la dia ou le « prix du sang », qui consistait à verser une réparation pécuniaire aux parents de la victime. Dans sa note circulaire signée par trois de ses membres (Justice, Défense et Administration du territoire), le gouvernement tchadien, « constate que le plus souvent, les parties en conflit assimilent le paiement de la dia à l’extinction totale de l’action pénale, nous rappelons que cette conception erronée de la dia est contraire aux textes en vigueur et encourage l’impunité ». « Il est porté à la connaissance de l’opinion nationale que dorénavant, l’action ...
Pendant que les soudanais assiègent le Palais présidentiel à Khartoum, le comptable de la CNPS est abattu en passant devant le Palais rose à N’Djaména

Pendant que les soudanais assiègent le Palais présidentiel à Khartoum, le comptable de la CNPS est abattu en passant devant le Palais rose à N’Djaména

Avant-Garde, Halte à l’Impunité et Renforcement de l'Etat de Droit
Des milliers de manifestants se sont affrontés samedi aux forces de sécurité dans la capitale soudanaise, Khartoum, lors d’une manifestation de grande ampleur contre les 30 ans de dictature du Général Omar el-Béchir. Ils ont réussi à atteindre l’entrée du quartier général de l’armée soudanaise à Khartoum, une première depuis le début du mouvement de contestation antigouvernementale qui secoue le pays depuis trois mois. A la tombée de la nuit, plusieurs milliers de personnes étaient rassemblées aux abords de la résidence présidentielle et, selon des témoins, des jeunes dansaient et chantaient, disant qu’ils resteraient sur place jusqu’à ce que el-Béchir quitte le pouvoir. Pendant ce temps, chez nous au Tchad, le comptable de la Caisse Nationale de la Prévoyance Sociale (CNPS), Rozi Ba...