samedi 02 juillet 2022Covid-19: 3419 cas, 2544 guéris, 121 décès.
Shadow

Étiquette : Impunité

Un an après le viol de la jeune lycéenne Zouhoura par des fils de dignitaires du régime, l’impunité est toujours de mise au Tchad

Un an après le viol de la jeune lycéenne Zouhoura par des fils de dignitaires du régime, l’impunité est toujours de mise au Tchad

Halte à l’Impunité et Renforcement de l'Etat de Droit, Lutte contre les violences faites aux jeunes filles: excision, viol et mariage précoce
Le 8 février 2016,  Zahara Mahamat Yosko, appelée aussi Zouhoura, une Tchadienne de 16 ans, a été violée par cinq hommes qui ont filmé et posté leur crime sur les réseaux sociaux. Un an après, retour sur les faits. "Ils m’ont pris et ils m’ont emmenée dans un endroit inconnu. Là, ils ont commencé à me déshabiller et à me prendre en photo", a raconté Zouhoura, baissant les yeux face à la caméra alors qu’elle se remémore ses agresseurs "en train de s’amuser et de rigoler", à ses dépens. Cette jeune tchadienne a été enlevée puis violée par cinq hommes, le 8 février 2016. Sommée de garder le silence par ses agresseurs, la jeune femme - fille d’un opposant politique tchadien, Mahamat Yesko Brahim - n’a pas cédé à la menace : elle a révélé l’agression à sa famille, dans un pays où l'...
Brahim Ibni Oumar Mahamat Saleh: « Si Idriss Déby demande pardon officiellement, je suis prêt à pardonner et à passer à autre chose »

Brahim Ibni Oumar Mahamat Saleh: « Si Idriss Déby demande pardon officiellement, je suis prêt à pardonner et à passer à autre chose »

Halte à l’Impunité et Renforcement de l'Etat de Droit
Cela fait neuf ans que l'opposant tchadien Ibni Oumar Mahamat Saleh a mystérieusement disparu. Pour son fils Brahim, justice doit être rendue. Propos recueillis par Aurélie Bazzara. C'était le 3 février 2008. Ce jour-là, l'opposant et membre fondateur du Parti pour les libertés et le développement (PLD), Ibni Oumar Mahamat Saleh, est enlevé par des militaires tchadiens après une attaque rebelle à N'Djamena. Depuis, son fils Brahim Ibni Oumar Saleh se bat pour que la vérité éclate. Après avoir intégré la lutte armée au Soudan, ce père de famille de 31 ans a décidé de «prendre de la hauteur». Très discret et panafricaniste dans l'âme, il est devenu membre de l'Union internationale de la jeunesse socialiste. Pour lui, seul le dialogue permettra d'instaurer la démocratie et le respect des...
9 ans après la disparition forcée de l’opposant Ibni Oumar Mahamat Saleh, les Tchadiens plus que jamais mobilisés pour lutter contre l’impunité

9 ans après la disparition forcée de l’opposant Ibni Oumar Mahamat Saleh, les Tchadiens plus que jamais mobilisés pour lutter contre l’impunité

Halte à l’Impunité et Renforcement de l'Etat de Droit
(N'Djaména, 28 janvier 2017) - Il y a bientôt neuf ans, le 3 février 2008, enlevé à son domicile de N’Djamena par des soldats de la garde présidentielle, disparaissait le mathématicien Ibni Oumar Mahamat Saleh, porte-parole de l'opposition tchadienne. De nombreuses personnes et institutions restent plus que mobilisées pour demander la vérité et la justice. Depuis neuf ans, le régime d'Idriss Déby refuse tout acte effectif d’enquête, et même de reconnaître sa mort. Et depuis neuf ans, Ibni reste officiellement «disparu». Mais, la mobilisation de la Communauté scientifique mondiale, des élus, des institutions, des démocrates tchadiens pour continuer de demander la vérité et la justice au sujet d’Ibni et soutenir sa famille dans cette démarche demeure intacte. Ni le "Dia" payé, prix du ...
Lutte contre la torture et les détentions arbitraires au Tchad: Mayadine Babouri, Dinamou Daram, Hissein Sougui Chidimi, Abakar Mahamat, … seraient torturés

Lutte contre la torture et les détentions arbitraires au Tchad: Mayadine Babouri, Dinamou Daram, Hissein Sougui Chidimi, Abakar Mahamat, … seraient torturés

Halte à l’Impunité et Renforcement de l'Etat de Droit
L'avocat d'un journaliste et chanteur tchadien s'inquiète de tortures subies par son client. Selon l'avocat, Mayadine Mahamat Babouri a été interpellé le 30 septembre, en pleine rue, à Ndjamena, « par des hommes enturbannés ». Amené de force dans un lieu inconnu, il semble y avoir été torturé. On lui reprocherait d'avoir posté une vidéo sur les réseaux sociaux critiquant le couple présidentiel. Une accusation qui aurait varié, selon maître Olivier Gouara. Vendredi dernier, le chef du Parti socialiste sans frontière (PSF), parti d'opposition, Dinamou Daram a été interpellé et gardé à la police. Le chef du Parti socialiste sans frontière (PSF) est membre d'une coalition de l'opposition qui conteste la réélection d'Idriss Déby après la présidentielle d'avril dernier. Dinamou Daram a été in...