jeudi 21 janvier 2021Covid-19: 1682 cas, 1515 guéris, 101 décès.
Shadow

Étiquette : FONAC

Crise financière au Tchad: l’opposition FONAC réclame un audit sur la gestion de l’État

Crise financière au Tchad: l’opposition FONAC réclame un audit sur la gestion de l’État

Gouvernance
Le Coordonnateur du Front de l’opposition nouvelle pour l’alternance et le changement (Fonac), Saleh Kebzabo a animé une conférence de presse samedi 1er octobre au siège du Pld. Saleh Kebzao indique que les événements se précipitent dans notre pays depuis la publication par le gouvernement de quelques «mesurettes» qui n’auront aucun impact sur la catastrophe qui s’est abattue sur notre pays. Car dit-il, le problème du Tchad est politico structurel. «Deby est le problème et ne peut pas être la solution. Il a mis en place un système de prédation avancée, le Tchad est aujourd’hui en panne et en état de cessation de paiement. Cette situation était prévisible depuis quelques années. Le signal le plus visible était la décision du gouvernement prise en décembre 2015 d’avouer son incapacité ...
Tchad: Joseph Djimrangar Dadnadji considère le dialogue inclusif proposé par Kebzabo comme une « manœuvre pour déstabiliser l’opposition »

Tchad: Joseph Djimrangar Dadnadji considère le dialogue inclusif proposé par Kebzabo comme une « manœuvre pour déstabiliser l’opposition »

Gouvernance
(N'Djaména, 20 août 2016) - 24 heures après l’annonce du dialogue inclusif proposé par Saleh Kebzabo et Mahamat-Ahmad Alhabo, responsables du Front de l’Opposition Nouvelle pour l’Alternance et le Changement (Fonac) lors d’une conférence de presse qu’ils ont animé, le 19 août, le porte-parole du Cadre d’Action Populaire pour la Solidarité et l’Unité de la République (Cap-Sur), Abakar Siddick Yaya par un point de presse rejette la proposition de ce regroupement. Pourtant, le Cap-Sur dirigé par Joseph Djimrangar Dadnadji est membre fondateur du Fonac qui entend incarner l’unique opposition politique tchadienne. Pour ce faire, le Cap-sur réaffirme son ancrage dans l’opposition qui a rejeté l’élection du Président Idriss Déby Itno au premier tour. C’est pourquoi, le parti se félicite et...

Tchad: des graves divergences au sein de l’opposition Fonac

Gouvernance
Au cours d’une conférence de presse tenue le dimanche 19 août, le Fonac (Front de l’opposition nouvelle pour l’alternance et le changement) a appelé à un dialogue politique inclusif. Il souhaite régler ainsi le problème politique qui s’est installé dans le pays, au lendemain de la présidentielle. Saleh Kebzabo et Mahamat-Ahmad Alhabo sont les deux membres de l'opposition qui ont animé la conférence de presse du Fonac. Mais, selon une information en provenance de la capitale tchadienne, le parti Capsur de l'ancien Premier ministre Joseph Djimrangar Dadnadji, 2ème vice coordonnateur du Fonac, rejette le dialogue inclusif proposé par Kebzabo. TchadConvergence
L’opposition G6 réduite à G2 se dégonfle: il n’y aura pas de gouvernement parallèle de « salut public » au Tchad

L’opposition G6 réduite à G2 se dégonfle: il n’y aura pas de gouvernement parallèle de « salut public » au Tchad

Gouvernance
(N'Djaména, 19 août 2016) - La Coordination du Front de l'Opposition Nouvelle pour l'Alternance et le Changment (FONAC) a tenu une conférence de presse ce vendredi 19 août matin au siège du PLD au quartier Ardep Djoumal à N'Djaména. Le Député Saleh Kebzabo, président de l'UNDR et Dr Mahamat-Ahmad Alhabo, secrétaire général du PLD ont animé la conférence de presse. Dans sa déclaration liminaire,  Saleh Kebzabo a fait savoir que pour le FONAC, "Idriss Déby est un Président illégal et illégitime et que la lutte du FONAC ne s'arrête au 8 août". "Le seul choix  qui nous reste, nous démocrates, c'est de livrer une lutte sans relâche contre le MPS honni par tous, et qui tient le peuple en otage. Les semaines qui arrivent ne seront pas de tout repos pour le gouvernement. Des actes de grande ...
Tchad: Brice Mbaïmon Guedmbaye, chef du parti MPTR, c’est 6 millions de CFA pour le débaucher du FONAC

Tchad: Brice Mbaïmon Guedmbaye, chef du parti MPTR, c’est 6 millions de CFA pour le débaucher du FONAC

Lutte contre le Clientélisme, le Népotisme et les Nominations abusives
Les langues commencent par se délier au sujet de la trahison du jeune leader du MPTR, Mouvement des patriotes tchadiens pour la République. Brice Mbaimon Guedmbaye, puisque c’est de lui qu’il s’agit a bel et bien été téléguidé par le régime de Déby à la veille de l’investiture d’Idriss Déby Itno. Avec pour objectif avoué de déstabiliser le FONAC, le Front de l'Opposition Nouvelle pour l'Alternance et le Changement, la nouvelle coalition de l’opposition dont il était le rapporteur. Pour s’en convaincre, voici un message in extenso que m’a envoyé cette après midi un membre influent du MPS, le parti au pouvoir et proche de l’actuel Secrétaire général, Mahamat Zène Bada : « Monsieur Eric Topona. (…) Le pouvoir a effectivement fait pression sur Brice pour le contraindre à démissionner du FO...