Accueil > FONAC

Au Tchad, dans la coalition FONAC, Kebzabo se prépare pour devenir un futur législateur de la IVe république considérée par Alhabo comme « nulle et de nul effet »

Selon un encart paru dans le journal Jeune Afrique, le Député Saleh Kebzabo et ses alliés de l’opposition préparent une nouvelle coalition en vue des législatives de novembre 2018 après l'adoption de la constitution d'Idriss Déby par l'assemblée nationale à la fin de ce mois d'avril. Le chef de file de

Lire la suite

Grève du secteur public reconduite, appel à une journée « ville morte », écoles et hôpitaux fermés, … le Tchad, un pays à l’arrêt

Les syndicats tchadiens ont annoncé samedi la reconduction de la grève générale dans le secteur public et la plateforme FONAC des partis politiques d’opposition a appelé à une journée “ville morte” le 12 mars. “Nous avons décidé de poursuivre la grève jusqu‘à satisfaction totale de toutes nos revendications”, a déclaré Michel

Lire la suite

Tchad: par un communiqué, le FONAC lance un appel à toutes les « forces vives pour définir une unité d’actions »

Par un communiqué de presse intitulé " Appel aux forces vives" et signé par Dr Mahamat-Ahmad Alhabo, le FONAC lance un appel pressant à toutes les "forces vives pour définir une unité d'actions". https://www.facebook.com/MahamatAhmadAlhabo/photos/pcb.1862631153811425/1862625800478627

Lire la suite

L’opposition et la société civile disent non à la pérennisation de la dictature au Tchad: Idriss Déby va-t-il faire à présent sa réforme constitutionnelle tout seul ?

Mercredi 13 décembre, le Premier ministre, Pahimi Padacké Albert a invité les partis politiques et la société civile à se manifester pour faire partie du comité d'organisation du Forum pour travailler sur une nouvelle Constitution. Un forum le plus inclusif possible, c’est le principal élément de langage du gouvernement. Et son

Lire la suite

Tchad: Mahamat-Ahmad Alhabo persiste et signe: « l’Assemblée nationale est illégale et illégitime »

Au Tchad, l'opposition ne reconnait plus l'Assemblée nationale jusqu'aux prochaines élections législatives. Pour Mahamat-Ahmad Alhabo, coordonnateur du Front de l'opposition nouvelle pour l'alternance et le changement (Fonac), "ce mandat est constitutionnel, il est de quatre ans et arrêté dans la constitution. Nous avons avisé que, passé le délai de 21 juin

Lire la suite