jeudi 22 octobre 2020Covid-19 :1390 cas, 1194 guéris, 93 décès.
Shadow
               
                   

Tchad: des graves divergences au sein de l’opposition Fonac

Au cours d’une conférence de presse tenue le dimanche 19 août, le Fonac (Front de l’opposition nouvelle pour l’alternance et le changement) a appelé à un dialogue politique inclusif.

Il souhaite régler ainsi le problème politique qui s’est installé dans le pays, au lendemain de la présidentielle.

Saleh Kebzabo et Mahamat-Ahmad Alhabo sont les deux membres de l’opposition qui ont animé la conférence de presse du Fonac.

Mais, selon une information en provenance de la capitale tchadienne, le parti Capsur de l’ancien Premier ministre Joseph Djimrangar Dadnadji, 2ème vice coordonnateur du Fonac, rejette le dialogue inclusif proposé par Kebzabo.

TchadConvergence

Merci de partager cet article...

7 Commentaires

    • ROBAYALLAH YADALBAYE

      SI KEBZABO demande le dialogue inclusif c’est que la mort du manifestant n’a pas de sens et les artrestaions dans la ville de léré est en vain. En résumé il a fait tout cela pour son ventre, pour son ventre

  • mbai

    Une chose je pense que entre les partisants du FONAC y a un mal entendu vouloir un dialogue ne veu pa absolument dire adhere. Ce dialogue signifira que Deby Lui meme reconnaisse qu’il a perdu l’election.

  • yves

    d’après mon analyse KEBZABO a aussi vendue ses camarade en prenant sa part.donc il veut regagne le MPS.
    Après la mort des manifestant pour la liberté que des jeune se donne en leur suite et ont trouve la mort. et même voire a LERE les victime des militantes. comme il ose faire des choses par-ailler.avec tout ses parole c’est pour revenir marche avec ces voleur et mouton de la république. c’est honteuse pour e KEBZABO. courage a vous JOSEPH DJIMRANGAR DADNADJI (JDD ) comme « Jean De Dieu »

  • Delapaix

    Attention FONAC ! Ce dialogue inclusif sera en présence de toutes les couches sociales bien sure . Et alors, nous aimerions que ce dialogue inclusif n’ait pas lieu puisque ce n’est pas maintenant que deby itno acceptera de respecter les engagements qui pris pour mettre le Tchad dans la bonne direction et avoir l’eclaircissement sur la gestion des choses publiques . Les disparus, les prisoniers, ceux qui sont tortures et ceux qui sont sautes de leurs postes ou est ce qu’on va les mettre. Si les disparus ont la parole, je ne sais ce qu’ils vs diront. Hum, hoes politiques mefiez vs. Ce dialogue peut un point faible pour FONAC. Ts les partis hors du fonac sont ralies. Donc CPDC n’a pas plus de sens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.