samedi 31 octobre 2020Covid-19 :1468 cas, 1306 guéris, 97 décès.
Shadow

Étiquette : Enseignement

Marche des étudiants au Tchad: « nous allons descendre dans les rues ce mercredi 21 février pour marcher et le bureau de l’UNET sera en première position pour que la marche réussisse »

Marche des étudiants au Tchad: « nous allons descendre dans les rues ce mercredi 21 février pour marcher et le bureau de l’UNET sera en première position pour que la marche réussisse »

Éducation et Santé
(N'Djaména, 20 février 2018) - Les étudiants de l’université de N’Djaména décident à l’issue d’une assemblée générale tenue ce lundi 19 février 2018 à la Faculté d’Ardep-Djoumal de l’organisation d’une marche pacifique prévue pour ce mercredi 21 février 2018. Par ce geste les étudiants compte apporter leur soutien à leurs enseignants qui sont en grève depuis près d’un mois et dénoncent aussi le mutisme du gouvernant dans la crise qui secoue le système éducatif tchadien en général et l’enseignement supérieur en particulier. Les étudiants demandent au gouvernement d’annuler l’arrêté instaurant les frais des inscriptions dans les universités au Tchad pour les anciens étudiants. Ils accordent par ailleurs un délai d’une semaine au responsable rectoral de tout faire pour que les cours reprenne...
Tchad: la rentrée académique fixée pour le 5 septembre n’est toujours pas effective à l’université Adam Barka d’Abéché (UNABA)

Tchad: la rentrée académique fixée pour le 5 septembre n’est toujours pas effective à l’université Adam Barka d’Abéché (UNABA)

Éducation et Santé
Nous, étudiants de l'université Adam Barka d'Abéché (UNABA), dans le Ouaddaï, avons de larmes aux yeux en voyant les autres étudiants du Tchad faire cours. Chez nous, à UNABA, les enseignants accusent 9 mois d'arriérés. c'est regrettable! Chez nous, à l'UNABA, l'année académique 2016-2017 n'est pas encore achevée. La rentrée académique a été prévue pour le 5 septembre dernier, mais ce qui n'est pas encore fait, elle n'est pas effective. En effet, les enseignants réclament 9 mois d'arriérés de leurs salaires et primes. jusqu'aujourd'hui, aucun geste du gouvernement n'a été fait en leur faveur. cela perdure de telle sorte qu'on a plus espoir pour notre avenir. De plus, à la faculté de médecine, la première promotion qui devrait normalement être en 7ème année, est encore aujourd'h...
Crise dans l’Enseignement Supérieur au Tchad: une délégation du syndicat des enseignants-chercheurs reçue en audience par le Président Idriss Déby

Crise dans l’Enseignement Supérieur au Tchad: une délégation du syndicat des enseignants-chercheurs reçue en audience par le Président Idriss Déby

Éducation et Santé
Le Président Idriss Déby a accordé ce vendredi 24 novembre 2017, une audience au Bureau Exécutif National du Syndicat National des Enseignants et Chercheurs du Supérieur (SYNECS) conduit par son président, Dr Guyrayo Jérémie. Il faut rappeler que les enseignants et chercheurs du Tchad sont en grève sèche depuis lundi 20 novembre pour une période d’une semaine. Par un communiqué publié le vendredi 17 novembre, le Bureau Exécutif National du SYNECS "constate avec regret l'indifférence du gouvernement face à la situation alarmante des institutions de l'Enseignement supérieur décriée dans son préavis de grève du 9 au 16 novembre 2017. Depuis ce préavis, le Bureau Exécutif National n'a pas été contacté par le gouvernement malgré sa disponibilité pour le dialogue. Compte tenu de cette indiff...
La crise se poursuit dans l’Enseignement Supérieur au Tchad: le syndicat des enseignants-chercheurs lance une grève sèche d’une semaine

La crise se poursuit dans l’Enseignement Supérieur au Tchad: le syndicat des enseignants-chercheurs lance une grève sèche d’une semaine

Éducation et Santé
Les enseignants chercheurs entrent en grève sèche à partir de ce lundi 20 novembre pour une période d’une semaine, notamment jusqu’à le 26 novembre prochain. Aux termes d’un communiqué signé vendredi, le bureau exécutif national du Syndicat des Enseignants et Chercheurs du Supérieur (SYNECS), avertit que, passé ce délai, il se verra dans l’obligation de mener des actions de grande envergure en coordination avec la plateforme intersyndicale revendicative et tiendra le gouvernement pour responsable de tout ce qui adviendra. Le président national du SYNECS, M. Guyrayo Jérémie constate avec regret l’indifférence du gouvernement par rapport à la situation alarmante des institutions de l’enseignant supérieur décriée dans son préavis de grève du 09 novembre 2017. Selon lui, depuis ce préavis, ...
Tchad: selon les étudiants, la décision du ministre fixant à 50 000 FCFA les frais d’inscription dans les universités est illégale

Tchad: selon les étudiants, la décision du ministre fixant à 50 000 FCFA les frais d’inscription dans les universités est illégale

Éducation et Santé
Le Ministère tchadien de l'Enseignement supérieur a fixé les frais d'inscription dans les universités à 50 000 FCFA. Les étudiants tchadiens ne l'entendent pas de cette oreille. Le Président national de l'Union des étudiants, Guelem Richard, s'oppose à la décision du Ministre. Il estime que le montant décidé par le ministre et trop élevé est que sa décision ne respecte pas les textes juridiques. Guelem Richard affirme que la décision du ministre "est irresponsable. Les frais d'inscriptions sont pris en compte par le gouvernement à hauteur de 28 000 FCFA. Le gouvernement doit continuer à assumer sa responsabilité en payant les inscriptions de ses étudiants". La rentrée universitaire 2017-2018 n'est pas encore effective. Selon un cadre du ministère de l'enseignement supérieur, m...