Archives de l’étiquette : Enseignement

Juil 17

Baccalauréat 2017 au Tchad: 71 902 candidats planchent sur les épreuves écrites depuis ce lundi matin

(N’Djaména, 17 juillet 2017) – Le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Pr Mackaye Hassan Taïsso et son collègue de l’Éducation nationale, M.Ahmat Khazaly Acyl ont lancé officiellement le Baccalauréat session de juillet 2017 ce lundi matin à Bokoro dans la région du Hadjar Lamis. Au total, 71 902 candidats toutes …

Continuer à lire »

Juil 10

Tchad: les enseignants vacataires du supérieur envisagent d’entamer une grève de la faim

(N’Djaména, 10 juillet 2017) – Les enseignants vacataires du supérieur qui observent déjà depuis le 21 juin une grève sur l’ensemble du territoire national, prévoient d’entamer une grève de la faim si leurs honoraires de vacations ne sont pas régularisés. Cette décision a été prise au cours d’une assemblée générale tenue le même jour à …

Continuer à lire »

Mai 31

Tchad: une marche des étudiants de l’université de N’Djaména pour protester contre l’élasticité de l’année académique 2015-2016, est interdite par la dictature

La marche que projetaient d’organiser mercredi les étudiants de l’université de N’Djaména, est interdite, selon un arrêté du ministre de la Sécurité publique et de l’Immigration, Ahmat Mahamat Bachir, rendu public mardi. Aux termes de l’arrêté qui n’explique pas les raisons de l’interdiction, les responsables de la police, de la gendarmerie et de la garde …

Continuer à lire »

Mai 26

Le spectre d’une nouvelle année blanche plane sur les universités du Tchad

Au Tchad, cela fait deux semaines que les enseignants de l’université de N’Djamena ont déposé leurs craies. Ils réclament plus de 7 mois d’arriérés de prime de recherche. Un mouvement de grève qui prend de l’ampleur selon le syndicat des enseignants. Ce qui fait craindre un nouvelle année blanche. Les enseignants de l’université de N’Djamena …

Continuer à lire »

Mai 10

Grève des enseignants chercheurs au Tchad: les cours à l’arrêt dans les institutions supérieures d’enseignement de la capitale

Le SYNECS (Syndicat National des Enseignants Chercheurs du Supérieur), section de l’université de N’Djamena observe une grève sèche et illimitée depuis le lundi 08 mai. C’est pour revendiquer les primes, les indemnités, les heures supplémentaires, les frais du jury, les honoraires de vacations  et les salaires des contractuels. Depuis cette date, les cours sont de nouveau …

Continuer à lire »

Articles plus anciens «