Accueil > Enseignement

Marche des étudiants au Tchad: « nous allons descendre dans les rues ce mercredi 21 février pour marcher et le bureau de l’UNET sera en première position pour que la marche réussisse »

(N'Djaména, 20 février 2018) - Les étudiants de l’université de N’Djaména décident à l’issue d’une assemblée générale tenue ce lundi 19 février 2018 à la Faculté d’Ardep-Djoumal de l’organisation d’une marche pacifique prévue pour ce mercredi 21 février 2018. Par ce geste les étudiants compte apporter leur soutien à leurs

Lire la suite

Tchad: la rentrée académique fixée pour le 5 septembre n’est toujours pas effective à l’université Adam Barka d’Abéché (UNABA)

Nous, étudiants de l'université Adam Barka d'Abéché (UNABA), dans le Ouaddaï, avons de larmes aux yeux en voyant les autres étudiants du Tchad faire cours. Chez nous, à UNABA, les enseignants accusent 9 mois d'arriérés. c'est regrettable! Chez nous, à l'UNABA, l'année académique 2016-2017 n'est pas encore achevée. La rentrée académique a

Lire la suite

Crise dans l’Enseignement Supérieur au Tchad: une délégation du syndicat des enseignants-chercheurs reçue en audience par le Président Idriss Déby

Le Président Idriss Déby a accordé ce vendredi 24 novembre 2017, une audience au Bureau Exécutif National du Syndicat National des Enseignants et Chercheurs du Supérieur (SYNECS) conduit par son président, Dr Guyrayo Jérémie. Il faut rappeler que les enseignants et chercheurs du Tchad sont en grève sèche depuis lundi

Lire la suite

La crise se poursuit dans l’Enseignement Supérieur au Tchad: le syndicat des enseignants-chercheurs lance une grève sèche d’une semaine

Les enseignants chercheurs entrent en grève sèche à partir de ce lundi 20 novembre pour une période d’une semaine, notamment jusqu’à le 26 novembre prochain. Aux termes d’un communiqué signé vendredi, le bureau exécutif national du Syndicat des Enseignants et Chercheurs du Supérieur (SYNECS), avertit que, passé ce délai, il

Lire la suite

Tchad: selon les étudiants, la décision du ministre fixant à 50 000 FCFA les frais d’inscription dans les universités est illégale

Le Ministère tchadien de l'Enseignement supérieur a fixé les frais d'inscription dans les universités à 50 000 FCFA. Les étudiants tchadiens ne l'entendent pas de cette oreille. Le Président national de l'Union des étudiants, Guelem Richard, s'oppose à la décision du Ministre. Il estime que le montant décidé par le ministre et trop

Lire la suite