Tchad: 19 établissements privés d’enseignement supérieur définitivement fermés. A quand la fermeture des écoles hors contrat ?

Par un arrêté signé ce lundi, 19 établissements privés d’enseignement supérieur sont définitivement fermés par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.

Les motifs évoqués sont : cessation d’activité ; insuffisance et/ou inexistence des infrastructures et équipements pédagogiques ; absence totale du corps enseignant permanent ; non-respect des textes réglementaires, faux et usage de faux.

Voici la liste :

1. Antenne AVD-Kélo ;

2. Centre Supérieur des Sciences et Techniques pour le Développement (CSSTD) N’Djamena ;

3. Ecole Supérieure d’Informatique et d’Electronique (EIE), antenne de Moundou;

4. Ecole Supérieure de Commerce et d’Administration (ESCA) de N’Djamena;  

5. ESPRIT de Laï ;

6. Ecole Supérieure de Technologie, de Management ct de Gestion (ESTMG) de N’Djamena ;

7. Institut de Formation en Administration des Sciences Techniques (FAST) de N’Djamena ;

8. Institut Polytechnique Industriel (IPt) de N’Djamena ;

9. Institut Supérieur des Sciences, d’Administration et d’Informatique Appliquée (ISADIA) de N’Djamena ;

10. Institut Supérieur de Formation Professionnelle et d’Encadrement (ISFPE) de N’Djamena ;

11. Institut d’Encadrement Supérieur en Génie Civil (IESGC) de N’Djamena ;

12. Institut des Sciences et Techniques Appliquées (ISTA) de N’Djamena ;

13. Institut Supérieur des Sciences Appliquées (ISTAP) de N’Djamena ;

14. Institut Supérieur de l’Eau et de l’Environnement (ISEE) de N’Djamena ;

15. Institut Supérieur Polyethnique La Référence (ISPR) de N’Djamena ;

16. Institut Cheikh IJDEMI ;

17. Institut Supérieur Polytechnique (ISP) de Moursal ;

18. Institut Supérieur Polytechnique- La Sorbonne (ISP-S) de N’Djamena ;

19. Institut Supérieur des Etudes et Techniques Agricoles et d’Economie Rurale (ISETAER).

Selon l’article 2 de l’arrêté signé par le ministre David Houdeingar, les établissements concernés ne peuvent plus recruter de nouveaux étudiants à partir de l’année académique 2019-2020, et disposent d’un délai d’un mois à compter de la notification, pour déposer auprès de l’Office National des Examens et Concours du Supérieur (ONECS) tous les procès-verbaux des délibérations des examens de fin d’année depuis leur création.

Une réaction sur “Tchad: 19 établissements privés d’enseignement supérieur définitivement fermés. A quand la fermeture des écoles hors contrat ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.