Accueil > Corruption

Idriss Déby « blanc comme son boubou » ? Pas si sûr !

Accusé de corruption aux États-Unis dans l’affaire Gadio, le Président Idriss Déby s’est exprimé sur les accusations lors de la célébration ce mardi 28 novembre de la journée nationale de prière pour la paix. Le dictateur tchadien a affirmé que «c’est vraiment à rigoler». «Votre président n’a pas volé. Il

Lire la suite

Accusé de corruption aux Etats-Unis dans l’affaire Gadio, Idriss Déby dénonce « un agenda cachée pour détruire le Tchad »

Accusé d’avoir touché de pots de vin que lui auraient versé des entreprises chinoises au Tchad, le président Idriss Déby s’est exprimé sur les accusations de corruption qui pèsent sur lui lors de la célébration ce mardi 28 novembre de la journée nationale de prière pour la paix, la cohabitation

Lire la suite

Une manifestation anti-américaine au Tchad contre l’accusation de corruption du Président Idriss Déby aux États-Unis dans l’affaire Gadio

Au Tchad, des organisations de propagande du régime du dictateur Idriss Déby réunies au sein de la coalition «Touche Pas A Mes Acquis» ont organisé une manifestation contre les États-Unis, ce dimanche 26 novembre, à N'Djamena. Environ 2 000 personnes se sont rassemblées au Palais du 15 janvier, l'ancien siège de

Lire la suite

Inculpation de Gadio pour corruption aux États-Unis: Amnesty international Sénégal demande à la justice américaine d’arrêter Idriss Déby Itno

Suite à l’arrestation de Cheikh Tidiane Gadio, le directeur exécutif d’Amnesty international Sénégal a invité les autorités judiciaires américaines à respecter la présomption d’innocence mais aussi, à arrêter les autres personnes citées dans cette affaire. "C'est d’abord une information qui a surpris beaucoup de Sénégalais et d’Africains, compte-tenu de tout ce

Lire la suite

Éclaboussé par une affaire de corruption aux Etats-Unis, Idriss Déby pointe du doigt « le gouvernement américain et certaines officines »

Le gouvernement tchadien a estimé mardi que les soupçons exprimés sur le président Idriss Déby, soupçonné par la justice américaine d'avoir reçu des "pots-de-vin" d'un ex-ministre sénégalais dans une affaire d'attribution de droits pétroliers au Tchad, étaient des "affabulations". "Face à cette énième allégation mensongère, le gouvernement de la République du

Lire la suite