Khalifa Haftar aux abois ordonne d’attaquer les navires et intérêts turcs en Libye

/2 810 vues

Le Général d’opérette Khalifa Haftar, a ordonné à sa milice de prendre pour cibles les navires et intérêts turcs et d’interdire les vols depuis et vers la Turquie, a annoncé vendredi soir son porte-parole.

Les troupes de Haftar, lancées depuis près de trois mois à la conquête de Tripoli, accusent la Turquie de soutenir leurs rivaux loyaux au Gouvernement d’union nationale (GNA), reconnu par la communauté internationale et basé dans la capitale libyenne. Des « ordres ont été donnés aux forces aériennes pour prendre pour cible les navires et embarcations turcs dans les eaux territoriales libyennes », a déclaré le général Ahmad al-Mesmari, qui lisait un communiqué. « Les sites stratégiques turcs, les compagnies et les projets appartenant à l’Etat turc (en Libye) sont considérés comme des cibles légitimes par les forces armées ». « Tout ressortissant turc sur les territoires libyens sera arrêté » et « tous les vols depuis et vers la Turquie seront interdits », a-t-il ajouté.

Il faut rappeler que les forces de Haftar ont subi un dur revers, ce jeudi, dans la ville de Gharyan, à 100 km au sud-ouest de Tripoli, où était basé le centre de commandement du Général renégat. Les forces loyales au gouvernement d’union nationale ont chassé l’Armée Nationale Libyenne (ANL) de Haftar qui contrôlait depuis le début de son offensive sur la capitale.

Pour plusieurs spécialistes, Gharyan, est un point stratégique pour Khalifa Haftar. Sa reprise par les forces dirigées par Fayez al-Sarraj risque sérieusement de précipiter l’échec de l’ANL qui vise le contrôle de Tripoli. Pour les experts, c’est même un tournant dans cette guerre lancée début avril depuis l’Est libyen. En effet, toutes les munitions des troupes de l’ANL qui encerclent Tripoli passaient par cette ville.

TchadConvergence avec AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.