samedi 02 juillet 2022Covid-19: 3419 cas, 2544 guéris, 121 décès.
Shadow
               
                   

Au Tchad, « dorénavant, les meetings politiques, les manifestations culturelles et sportives ne peuvent plus se tenir sur la Place de la nation »

Après avoir fait le plein du stade Idriss Mahamat Ouya (IMO) de N’Djamena, le parti de Succès Masra entendait rassembler des milliers de tchadiens, pour son meeting du 29 janvier, à la Place de la nation. Mais, l’espace publique leur a été interdit.

Pas de réunion politique des « Transformateurs » à la Place de la Nation, aujourd’hui samedi 29 janvier 2022. C’est une décision du ministre de la Sécurité publique. Les raisons évoqués sont entre autres, les perturbations de la circulation et la proximité avec la Garnison militaire. « Il a fallu plusieurs interventions des Forces de l’ordre pour rétablir le calme, restaurer la circulation des visiteurs et la tranquillité des malades d’à-côté ». Le ministre revient sur les troubles enregistrés pendant le déroulement de la 3e édition du Festival Dary.

A partir de ces expériences, il a été décidé que la Place de la nation soit être exclusivement réservée pour les cérémonies officielles.

« Dorénavant, les meetings politiques, les manifestations à caractère culturel ou sportif et autres ne peuvent se tenir dans cet espace public. A cause de sa proximité avec I ‘hôpital militaire (Garnison) et les institutions publiques et parapubliques sensibles », peut-on lire dans la note envoyée à Succès Masra, président du parti « Les Transformateurs ».

Le Ministère de la Sécurité publique dit être disposé à encadrer et sécuriser toutes les manifestations publiques dans le respect des textes en vigueur.

Merci de partager cet article...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.