«

»

Nov 19

Tchad: vers la fin de la grève des magistrats ?

1 594 vues

palais-de-justice-a-ndjamena(N’Djaména, 18 novembre 2016) – Le Président de la République Idriss Déby a reçu ce matin les syndicats des magistrats. Le climat social dans le pays et la grève qui pénalise l’appareil judiciaire étaient au centre des discussions.

Le ministre de la Justice et des Droits de l’homme, Hamit Mahamat Dahalop, le Président de la Cour suprême, Samir Adam Annour et les responsables des différentes centrales syndicales des magistrats ont été conviés à la Présidence de la République ce vendredi matin. C’est une réunion presqu’extraordinaire du Conseil supérieur de la magistrature présidée par le Chef de l’État, Président du Conseil supérieur de la magistrature.

Au cours de cette rencontre, le principal point abordé est la situation de crise que traverse le pays, sous-tendue par la grève des magistrats qui pénalise l’appareil judiciaire du pays depuis quelques jours.

Selon la Direction générale de la communication de la Présidence, c’est à l’initiative des syndicats des magistrats que cette réunion a été convoquée pour dépoussiérer le placard.

Le Président Idriss Déby estime que la situation n’a que trop duré et il faudra que les différentes parties mettent de l’eau dans leur vin afin de privilégier l’intérêt général. La convocation de cette réunion vise donc la reprise du travail par les magistrats dans un bref délai, selon toujours le service de la communication de la Présidence.

Le Garde des sceaux, ministre de la justice et des droits de l’homme, Hamit Mahamat Dahalop appelle à la diligence des magistrats pour saisir l’opportunité offerte.

«Nous avons tenu, sous la présidence du Chef de l’État, un conseil extraordinaire du Conseil supérieur de la magistrature. Nous avons évoqué la situation que vous connaissez à savoir la grève dans le secteur de la justice. La grève est légale pour l’ensemble des citoyens, il est vrai, mais il faut savoir aussi que les syndicats des magistrats ont un statut particulier. Ils doivent donc avoir une certaine retenue vis-à-vis de la grève. Les déclarations faites par certains dans les médias n’étaient pas appropriées. Le conseil s’est réuni et a pris un certain nombre de décisions qui seront enrichies grâce aux concertations et rencontres», a déclaré le ministre de la justice et des droits de l’homme, Hamit Mahamat Dahalop.

Selon le Garde des sceaux, les positions ont été réajustées. Et les responsables des syndicats des magistrats sont sortis rassurés de la rencontre avec le Chef de l’État. Ils consulteront leur base pour décider de la reprise du travail ou non. Ce qui est sûr ce que, selon le ministre de la Justice, la tendance est à la reprise et cela dès la semaine prochaine.

TchadConvergence

 

(1 commentaire)

1 ping

  1. cheaka Manikasset

    Chacuns d’eux auront couper la par du gâteaux. Sinon comment comprendre que sans solution idoine sursoir la décision de suppression De leur indemnité?directement reprise de travail ?

  1. Tchad: vers la fin de la grève des magistrats ?: Actualité Tchadienne – tchadpages – ACTUALITE TCHAD

    […] Continuer à lire » […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>