Accueil > Crise

Crise politique au Tchad : Idriss Déby acceptera-t-il un dialogue vraiment ouvert ?

Opposant tchadien basé en France, Abakar Tollimi appelle à un dialogue franc entre les acteurs politiques afin de faire retomber la tension politique dans son pays. Reste à savoir si le pouvoir l‘écoutera. Le Tchad presque sur les braises. Tant les décisions du régime d’Idriss Déby Itno ne sont pas de

Lire la suite

Organisation des élections législatives et communales au Tchad: une mission d’assistance de l’ONU reçue par le Premier ministre

Au Tchad, depuis l’annonce de l’organisation des élections législatives en 2018, par le chef de l’Etat lors de son vœu de fin d’année le 31 décembre dernier, les partis politiques de la majorité et de l’opposition se mettent en ordre de bataille électorale, dans un climat de tension socio-économique sans

Lire la suite

Tchad: les établissements scolaires sont restés fermés après les manifestations d’élèves

Les établissements scolaires publics et privés sont restés fermés mardi à N’Djaména après une journée mouvementée marquée par la grève des transporteurs et la grogne des élèves. Tous les élèves qui ont fait le déplacement ont rebroussé chemin pendant que d’autres continuaient à se livrer à des actes de vandalisme. Selon le

Lire la suite

Tchad: la plateforme intersyndicale met en garde le gouvernement contre tout acte de nature à diminuer les salaires des travailleurs

Lors d'une conférence animée ce samedi 20 janvier 2018 à la bourse de travail, la plateforme intersyndicale revendicative regroupant l’Union des Syndicats du Tchad (UST), la Confédération Indépendante des Syndicats du Tchad (CIST) et le Syndicat National des Enseignants et Chercheurs du Supérieur (SYNECS) s’est insurgé contre l’augmentation de l'Impôt

Lire la suite

Baisse des salaires au Tchad: brutalement désavoué par Albert Pahimi Padacké, Dr Abdoulaye Sabre Fadoul doit encore revoir sa copie

Le gouvernement tchadien a décidé de suspendre une réduction controversée des salaires des fonctionnaires annoncée début janvier et qui était au centre de négociations avec les syndicats, a déclaré mercredi le Premier ministre Albert Pahimi Padacké. Le Premier ministre Pahimi Padacké a annulé purement et simplement le projet d'abattement de salaires

Lire la suite