«

»

Nov 19

Tchad: la députée Aziza Baroud a appris, à ses dépens, que le Président-fondateur n’a pas encore autorisé la liberté de parole au sein du MPS

3 477 vues

aziza-baroud(N’Djaména, 19 novembre 2016) – La députée de la majorité présidentielle, Madame Aziza Baroud vient d’être évincée de la commission communication de l’Assemblée nationale après avoir interpellé le Premier ministre Pahimi Padacké Albert sur la gestion de la crise sociale qui sévit dans le pays depuis plusieurs mois.

Selon une information émanant du Palais du 15 janvier, le député Acheikh Abakar Hassan du MPS, parti au pouvoir, remplace sa collègue Aziza Baroud (MPS) à la présidence de la commission communication.

Il faut se rappeler que le mois dernier, Madame Aziza Baroud avait surpris tout le monde en fustigeant la mauvaise gestion du pays par l’actuel gouvernement de Pahimi Padacké Albert.

« Personnellement, j’avais pensé que vous viendrez ici avec un programme de crise (…) Quelles sont les actions concrètes pour libérer les régies financières telles que la douane? (…) Vous ne voulons pas entendre une liste de vœux pieux, une liste des promesses.. », avait dit la députée de la majorité présidentielle dans son intervention en direct sur Télé-Tchad.

 Mais, malheureusement, dans notre pays, quand on est député du MPS, on n’est pas autorisé à dire les vérités qui fâchent devant la presse. Le Président-fondateur du parti de Bamina n’aime pas cela et tout le monde le sait.

Et, pourtant, les critiques de Madame Baroud étaient constructives et responsables et ne mettent pas en cause les 26 années de pouvoir sans partage du maître du Palais rose. Vous trouverez ci-dessous l’enregistrement de l’intervention de Madame baroud.

Maintenant, va-t-elle aller plus loin et devenir la NKM (Nathalie Kosciusko-Morizet) tchadienne pour libérer totalement sa parole en tant élu du peuple ou bien prendra-t-elle cette éviction comme un rappel à l’ordre et baisser la tête comme la plupart des députés godillots du MPS et compagnie ?

TchadConvergence

 

(2 commentaires)

1 ping

  1. Djedouboum serge

    Wait and see!

  2. DILLAH SPOROZOAIRE SP

    Le Tchad va de mal en pire et de vague en divague. Le pouvoir en place offre un tout petit enfer a la population, la jeunesse est exposé et c est un grand probleme pour le future.

  1. Tchad: la députée Aziza Baroud a appris, à ses dépens, que le Président-fondateur n’a pas encore autorisé la liberté de parole au sein du MPS: Actualité Tchadienne – tchadpages – ACTUALITE TCHAD

    […] Continuer à lire » […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>