Accueil > À la Une > Tchad: Mahamat-Ahmad Alhabo persiste et signe: « l’Assemblée nationale est illégale et illégitime »
1 715 vues

Tchad: Mahamat-Ahmad Alhabo persiste et signe: « l’Assemblée nationale est illégale et illégitime »

Au Tchad, l’opposition ne reconnait plus l’Assemblée nationale jusqu’aux prochaines élections législatives.

Pour Mahamat-Ahmad Alhabo, coordonnateur du Front de l’opposition nouvelle pour l’alternance et le changement (Fonac), « ce mandat est constitutionnel, il est de quatre ans et arrêté dans la constitution. Nous avons avisé que, passé le délai de 21 juin 2017, l’Assemblée elle même devient illégale et illégitime. Une fois de plus, il a voulu montrer à tous ceux qui ont oublié que, lui, c’est un dictateur et il ne respecte rien ».

 

(Visited 19 times, 1 visits today)

3 thoughts on “Tchad: Mahamat-Ahmad Alhabo persiste et signe: « l’Assemblée nationale est illégale et illégitime »

  1. Ping : Tchad: Mahamat-Ahmad Alhabo persiste et signe: « l’Assemblée nationale est illégale et illégitime »: Actualité Tchadienne – tchadpages – ACTUALITE TCHAD
  2. Le consensus trouvé par la classe politique au niveau du Cadre National de Dialogue Politique (CNDP) en vue de proroger le mandat des députés de deux (02) ans n’a pas été respecté par l’Assemblée Nationale qui a préféré un glissement ad vitam aeternam en votant la loi constitutionnelle ouvrant ainsi un boulevard à nos députés. De ce fait, l’Assemblée Nationale est légale mais pas légitime depuis le 21 juin 2015. Pour arrêter toute cette chienlit, il faut que des nouvelles élections soient organisées pour mettre fin à ce débat qui n’a que trop duré. A mon humble avis!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *