Accueil > À la Une > Tchad: les médecins du secteur privé s’associent à la grève générale
1 023 vues

Tchad: les médecins du secteur privé s’associent à la grève générale

Les médecins tchadiens propriétaires des cliniques et cabinets médicaux ont convenu d’aller en grève de trois jours à partir de ce jeudi en guise de solidarité avec leurs collègues du service public.

C’est à l’issue dune réunion houleuse, tenue mercredi sous l’égide du Syndicat des médecins tchadiens (SYMET) que les médecins privés ont décidé de se joindre à la grève générale en cours au Tchad depuis lundi.

«Les médecins ont constaté avec amertume les abattements des salaires et dénoncent avec la dernière énergie cette mesure unilatérale du gouvernement qui déstabilise le tissu social déjà précaire depuis les mesures d’austérité», a déclaré le docteur Baroua Haroun Seid, exhortant ses collègues à respecter le mot d’ordre de grève.

Si les cliniques privées doivent observer un service minimum, les cabinets médicaux, eux, seront tous fermés durant les trois jours.

Le président du SYMET, Dr Haroun Sein a averti que les médecins seraient dans l’obligation de durcir le ton si le gouvernement ne trouvait pas une solution dans l’immédiat à cette situation qu’il qualifie de grave.

Dans les hôpitaux publics, les activités sont réduites au strict minimum depuis le déclenchement, lundi, de la grève générale par la plateforme revendicative des travailleurs tchadiens.

TchadConvergence avec APANEWS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *