Accueil > À la Une > Le barreau du Tchad demande au gouvernement de cesser d’utiliser la justice comme instrument de répression
2 577 vues

Le barreau du Tchad demande au gouvernement de cesser d’utiliser la justice comme instrument de répression

Les avocats du Tchad, réunis en assemblée générale extraordinaire ce mercredi 31 janvier, ont dénoncé des mesures anti-sociales et impopulaires prises par le gouvernement, à savoir le rehaussement brutal et injustifié des prix du carburant, les coupures unilatérales et suicidaires des salaires, ainsi que les interdictions et répressions systématiques des manifestations pacifiques.

Ces mesures contribuent à dégrader le tissu social tchadien, a indiqué le bâtonnier de l’Ordre des Avocats du Tchad, Maitre Maigangnon Athanase, lors d’une communication faite ce mercredi soir à N’Djamena.

Pour les avocats, il est inutile de rappeler que les salaires des fonctionnaires implique des milliers de tchadiens. Par conséquent, une telle mesure impacte négativement toute la vie socio-économique du pays.

Le bâtonnier de l’Ordre des Avocats, Maitre Maigangnon Athanase a souligné que les répressions aveugles et violentes des manifestants pacifiques constituent des violations flagrantes des droits fondamentaux des citoyens

Il a déploré l’utilisation de la justice comme instrument de répression, enlevant au citoyen toute garantie que lui reconnaît la constitution.

Les avocats au Barreau du Tchad, tout en dénonçant ces mesures d’austérité, exigent du gouvernement, entre autres, de respecter la liberté de manifester et d’arrêter les répressions aveugles et violentes des manifestations. Ils appellent également les autorités à arrêter d’utiliser la justice comme un instrument de répression de la population.

En outre, ils demandent au gouvernement de ramener les prix du carburant à des proportions raisonnables et acceptables, de rétablir sans délai les salaires des fonctionnaires amputés au mois de janvier, et de favoriser le dialogue social dans toutes les initiatives et mesures relatives à la vie de la nation.

TchadConvergence avec Alwihdainfos

2 thoughts on “Le barreau du Tchad demande au gouvernement de cesser d’utiliser la justice comme instrument de répression

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.