Tchad: les étudiants de N’Djamena vent debout ce mardi contre la hausse des frais de scolarité

2 830 vues
Tchad: les étudiants de N’Djamena vent debout ce mardi contre la hausse des frais de scolarité

Modifié le jeudi 02 mai 2019 à 18h44 Par TchadConvergence

Les étudiants sont sortis massivement dans les rues de la capitale tchadienne mardi 30 avril 2019 pour exprimer leur ras-le-bol contre une hausse des frais de scolarité annoncée par les autorités et les conditions d’études.

En date du 17 avril, les autorités universitaires ont informé les étudiants inscrits au cours de l’année académique 2017-2018 qu’ils paieront 28 000 francs CFA par an. Par la suite, une autre note est sortie le 18 avril indiquant qu’ils allaient plutôt payer 50 000 FCFA.

« Ils ont sorti une note le 17 avril pour nous dire que les étudiants inscrits en 2017-2018 vont payer 28 000 francs CFA. Une autre note est sortie le 18 pour nous dire que nous qui avons commencer en payant 50 000, on va continuer de payer 50 000 », a affirmé un étudiant au micro de RFI.

Ainsi, la colère est montée d’un cran à la suite de ces deux annonces des autorités académiques de N’Djaména. Des pneus sont brûlés et les principaux passages à la faculté d’Aderdjoumal ont été bloqués, les étudiants étaient déchaînés. La police, pour ramener l’ordre, a fait usage de gaz lacrymogènes.

Plusieurs étudiants ont été arrêtés avant d’être relâchés. Le calme est revenu, mais la tension reste vive.

TchadConvergence

TchadConvergence

TchadConvergence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.