jeudi 06 octobre 2022Covid-19: 3419 cas, 2544 guéris, 121 décès.
Shadow

Étiquette : Manifestation

Tchad: vers un retour du bâton du Maréchal après une année de transition ?

Tchad: vers un retour du bâton du Maréchal après une année de transition ?

A la Une, Dialogue et Réconciliation, En ce moment, Fil d'infos
Depuis la manifestation pacifique organisée par Wakit Tama, la situation politico-sécuritaire devient subitement très fébrile au Tchad. Samedi 14 mai 2022, à l’appel de la coalition Wakit Tama de marcher pacifiquement contre la politique française au Tchad, des milliers de personnes ont répondu présents. N’Djaména et Abéché sont les deux principales villes qui ont ravi la vedette de la mobilisation. Malheureusement, les marches se sont soldées par des débordements ayant conduit à des actes de vandalisme contre les intérêts français. Certains responsables présumés auteurs de ces actes sont interpellés à N’Djaména : Gounou Vaiïma Ganfaré, Me Koudé Mbainaissem, Hissein Massar et Youssouf Korom. Un dispositif sécuritaire intimidant Lundi, 16 mai 2022. La ville de N’Djaména est quadri...
Au Tchad, la coalition Wakit Tama appelle au boycott des produits français

Au Tchad, la coalition Wakit Tama appelle au boycott des produits français

A la Une, En ce moment, Fil d'infos, Gouvernance
A l'issue d'une Assemblée générale restreinte, un des porte-paroles de la Coalition des actions citoyennes Wakit Tama, Soumaïne Adam a fait un point de presse ce jeudi 19 mai 2022 à la Bourse du travail pour faire le point sur la marche du 14 mai dernier et les vagues d’arrestation qui ont suivi. Pour Soumaïne Adam, il est incompréhensible que pendant une manifestation contre la politique française au Tchad, la police ne prenne pas de mesures pour protéger les stations Total et les intérêts français au Tchad. « Pourquoi la police n’a pas sécurisé ces endroits là ? Est-ce qu’on a laissé faire pour incriminer Wakit Tama ? », s’interroge Soumaïne Adam qui déplore un discours officiel contre les organisateurs de la marche. « Nous ne sommes pas contre les français qui viennent ici et em...
Des débordements en marge de la manifestation contre la présence française au Tchad

Des débordements en marge de la manifestation contre la présence française au Tchad

A la Une, En ce moment, Fil d'infos, Vu du Tchad
Au Tchad, une manifestation contre la France a eu lieu dans la matinée de ce samedi 14 mai, à l’appel de la coalition d’opposition "Wakit Tama". Elle a été rejointe par des lycéens qui ont fini par attaquer des symboles de la France.  Des coups de sifflet ou encore des klaxons de motocyclettes ont retenti le long du parcours sur près de 3 Km. Sur les pancartes, on pouvait lire : « Non à la France », « France dégage ».   Des centaines de lycéens ont rejoint la procession, juchés sur des motos. Le cortège a même tenté de dépasser le rond-point où devait se terminer la marche. Mais quelques tirs de grenades lacrymogènes les ont alors obligés les manifestants à battre en retraite.  "Je manifeste parce que la France veut enco...
A Faya-Largeau, les manifestations se poursuivent pour demander le départ du gouverneur du Borkou

A Faya-Largeau, les manifestations se poursuivent pour demander le départ du gouverneur du Borkou

A la Une, En ce moment, Fil d'infos, Gouvernance
Les populations de Faya-Largeau, chef-lieu du Borkou, sont sortis massivement dans la rue ce lundi matin pour exiger le départ du gouverneur de ladite province du nord du Tchad, le Général Ismat Issakha Acheikh. Quelques manifestants ont été blessés suite à de violentes altercations avec les forces militaires qui ont fait un usage excessif de gaz lacrymogène. Les manifestations ont débuté au mois d'octobre à Faya-Largeau contre l’insécurité grandissante dans le nord du Tchad et contre l'arrestation du Chef de canton Donza, M. Hassan Kalibou Sougoumi qui a été radié de l’armée pour ne pas avoir respecté son devoir de réserve en tant que militaire suite à un message posté sur le réseau WhatsApp . Depuis lors, cette oasis n'a vraiment pas retrouvé le calme et le gouverneur Ismat I...
Un policier mort et des dizaines de blessés lors d’une manifestation contre la junte au pouvoir au Tchad

Un policier mort et des dizaines de blessés lors d’une manifestation contre la junte au pouvoir au Tchad

A la Une, En ce moment, Fil d'infos, Gouvernance
Samedi 2 octobre, une marche organisée par la coalition d'opposition et la société civile Wakit Tama à N'Djaména a fait plusieurs dizaines de blessés chez les manifestants et un mort parmi les forces de l'ordre. « Nous avions prévu d'organiser une marche dans la journée du 2 septembre à 7 heures du matin, mais avant même de commencer la manifestation, le siège des Transformateurs à N'Djaména, a été encerclé par les forces de sécurité », a expliqué Succès Masra à Tribune Afrique peu après les tirs entendus dans la capitale tchadienne. Le leader du parti « Les Transformateurs » indique qu'il s'agissait d'une marche pacifique pour exiger une transition « au service de tous les Tchadiens » et assure que la demande de manifester avait été faite en bonne et due forme dès le 18 septembre. ...