mercredi 21 octobre 2020Covid-19 :1390 cas, 1194 guéris, 93 décès.
Shadow
               
                   

Tchad: le gouvernement interdit aux jeunes de rejoindre la rébellion tchadienne dans le sud de la Libye

(N’Djaména, 28 décembre 2016) – L’émigration clandestine vers la Libye est formellement interdite à partir du Tchad pour les ressortissants tchadiens et toute autre personne, a annoncé le ministre de la Sécurité publique, Ahmat Mahamat Bachir, dans un communiqué reçu par l’agence APA.

«Il m’a été donné, déplore Ahmat Mahamat Bachir, de constater que malgré les appels répétés lancés à l’endroit de nos concitoyens pour éviter l’immigration clandestine vers la Libye, certains individus, notamment en provenance des régions du Wadi Fira, du Batha, du Ouaddaï, du Sila, du Kanem, du Bahr El Gazel et du Hadjer Lamis, se permettent de s’organiser en petits groupes grâce à des passeurs véreux pour se retrouver illégalement sur le territoire libyen».

Et Ahmat Mahamat Bachir d’ajouter que «les gouverneurs des régions concernées ainsi que les forces de défense et de sécurité sont instruits à l’effet de traquer sans merci les personnes qui tenteraient de défier cette interdiction».

Le Tchad et la Libye partagent une longue frontière à partir du Nord tchadien et du Sud libyen où sévissent des groupes armés tchadiens hostiles au régime de N’Djaména.

TchadConvergence avec APA

 

Merci de partager cet article...
  • 277
    Partages

12 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.