«

»

Déc 28

Tchad: le ministre de l’Éducation nationale décrète la fin de la grève des enseignants au mépris des syndicats

3 304 vues

(N’Djaména, 28 décembre 2016) – Dans une déclaration faite ce mardi dans son cabinet, le ministre de l’Éducation Nationale et de la Promotion Civique, M.Ahmat Khazali Acyl a déclaré la reprise des activités pédagogiques de l’année  scolaire 2016- 2017 pour le 3 janvier 2017 après trois mois de grève lancée par les centrales syndicales.

Le ministre de l’Éducation nationale et de la Promotion Civique affirme avoir instruit le personnel à reprendre les activités pédagogiques interrompues pour causes de grève. Il est demandé aux inspecteurs pédagogiques, chefs d’établissements et enseignants de relancer les activités pédagogiques. Selon M.Khazali Acyl, les élèves sont tenus de reprendre le chemin de l’école le mardi 3 janvier 2017 conforment au calendrier scolaire publié à  la rentrée.

En décrétant ainsi la reprise des cours, d’une manière unilatérale, le ministre Khazali Acyl cherche-t-il à appliquer le projet de loi portant modification de la loi n°008 du 9 mai 2007 portant règlementation de l’exercice du droit de grève dans les services publics, devant permettre de ne plus payer les jours non prestés, adopté en conseil de ministres du jeudi 22 décembre, avant même le débat à l’Assemblée nationale ?

Sinon, comment comprendre une telle décision du ministre quand les syndicats sont vent debout contre la décision du gouvernement de revoir la loi sur le régime de grève. «La plateforme est toujours restée ouverte au dialogue, mais il n’y a pas d’avancées, estime Jérémie Guirayo, un des leaders de la plateforme des syndicats. Le gouvernement a présenté ses limites. Et quand on est à bout de souffle, on sort des formes de décrets ou de loi pour intimider l’autre partie».

Selon une dépêche de dernière minute, les enseignants du secondaire se réuniront en Assemblée générale ce mercredi 28 décembre 2016 à l’école du Centre à N’Djaména. Un membre de la plateforme syndicale avait confié à Tchadinfos que la déclaration du ministre de l’Éducation Nationale et de la Promotion Civique sera débattue lors de cette Assemblée générale.

TchadConvergence avec Tchadinfos

 

(2 commentaires)

1 ping

  1. Oufalba chrinous

    Le ministre n’est pas en grève,c’est pas à lui de léver la grève.
    Un ministre incompétent dans un gouvernement incompétent peut tenir de telle déclaration.
    Laisser les gens respirer un peu s’il vous plait!

  2. Ali tom

    Comment un ministre raisonne ainsi! même si l’état répond aux du syndicat le 28 décembre 2016, il est impossible de commencer les cours le 3 janvier 2017. l’éducation a besoin de techniciens.

  1. Tchad: le ministre de l’Éducation nationale décrète la fin de la grève des enseignants au mépris des syndicats: Actualité Tchadienne – tchadpages – ACTUALITE TCHAD

    […] Continuer à lire » […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>