«

»

Fév 20

Tchad: Kedallah Younous Hamidi est sorti libre de la sinistre prison d’Am-Sinéné après avoir terminé sa punition de quatre mois

3 420 vues

Après quatre mois passés dans la sinistre prison d’Am-Sinéné, Kedallah Younous Hamidi, ex-ministre, ex-gouverneur vient d’être libéré selon une information donnée via la messagerie Whatsapp.  

Le samedi 22 octobre 2016, Kedallah Younous Hamidi et le Général Bayana Gossingar, deux anciens gouverneurs de la région du Lac au Tchad ont été interpellés par la police judiciaire et placées sous mandat de dépôt, suite à une plainte de l’Inspection générale d’état (IGE), a-t-on appris de sources judiciaires.

Ces hautes personnalités de l’administration du territoire étaient accusées de mauvaise gestion des fonds alloués à leur circonscription ou de détournements des deniers publics. Ils sont tous des cadres du parti au pouvoir, le MPS (Mouvement Patriotique du Salut).

Selon des sources policières, les deux gouverneurs du Lac étaient impliqués dans une affaire de mauvaise gestion des fonds de sécurité mis à leur disposition dans le cadre de la lutte contre Boko Haram.

Un juge d’instruction du tribunal de Grande Instance de N’Djaména avait même été désigné pour étudier le dossier de ces personnalités. Il n’a jamais rencontré les accusés durant les quatre mois de détention selon les proches de Kedallah Younous Hamidi.

Mais, tous les gazalais et toutes les gazalaises savent pertinemment que l’homme qui tient notre pays d’une main de fer depuis plus de 26 ans ne met pas en prison pour des détournements de deniers publics car les plus grands voleurs, ceux qui ont volé des centaines de milliards n’ont jamais été inquiétés. Au contraire, ils ont eu des promotions. La raison de l’arrestation de ces deux personnalités est donc ailleurs. Et personne ne le saura, c’est entre eux deux et leur patron, ça ne regarde ni la justice ni les contribuables tchadiens. « Des fausses accusations », disent les proches de l’ancien gouverneur Kedallah Younous Hamidi et ça restera la version officielle de sa libération. Ainsi va le Débyland.

TchadConvergence

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>