samedi 27 novembre 2021Covid-19: 3419 cas, 2544 guéris, 121 décès.
Shadow

Étiquette : Université

Tchad: les enseignants vacataires du supérieur envisagent d’entamer une grève de la faim

Tchad: les enseignants vacataires du supérieur envisagent d’entamer une grève de la faim

Éducation et Santé
(N'Djaména, 10 juillet 2017) - Les enseignants vacataires du supérieur qui observent déjà depuis le 21 juin une grève sur l’ensemble du territoire national, prévoient d’entamer une grève de la faim si leurs honoraires de vacations ne sont pas régularisés. Cette décision a été prise au cours d’une assemblée générale tenue le même jour à la faculté d’Ardep-Djoumal. Parmi eux se trouvent des enseignants vacataires qui revendiquent jusqu’à cinq ans d’arriérés ! Ils se sont constitués en collectif d'enseignants vacataires du supérieur pour observer cette grève. Ces enseignants exaspérés par la situation, menacent d’observer une grève de la faim et passer, une nuit dans l’enceinte du ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation si jamais leurs revendications ne...
Tchad: une marche des étudiants de l’université de N’Djaména pour protester contre l’élasticité de l’année académique 2015-2016, est interdite par la dictature

Tchad: une marche des étudiants de l’université de N’Djaména pour protester contre l’élasticité de l’année académique 2015-2016, est interdite par la dictature

Éducation et Santé
La marche que projetaient d’organiser mercredi les étudiants de l’université de N’Djaména, est interdite, selon un arrêté du ministre de la Sécurité publique et de l’Immigration, Ahmat Mahamat Bachir, rendu public mardi. Aux termes de l’arrêté qui n’explique pas les raisons de l’interdiction, les responsables de la police, de la gendarmerie et de la garde nationale et nomade sont invités à prendre les dispositions nécessaires pour faire appliquer cette décision. Les étudiants de l’université de N’Djaména ont programmé la marche pour protester contre l’élasticité de l’année académique 2015-2016 qui se poursuit toujours, le non paiement des primes des enseignants et de leurs bourses d’études non perçues depuis 5 mois. Contactez par APA, un membre du bureau de l’Union nationale des é...
Le spectre d’une nouvelle année blanche plane sur les universités du Tchad

Le spectre d’une nouvelle année blanche plane sur les universités du Tchad

Éducation et Santé
Au Tchad, cela fait deux semaines que les enseignants de l'université de N'Djamena ont déposé leurs craies. Ils réclament plus de 7 mois d'arriérés de prime de recherche. Un mouvement de grève qui prend de l'ampleur selon le syndicat des enseignants. Ce qui fait craindre un nouvelle année blanche. Les enseignants de l'université de N'Djamena sont en grève depuis deux semaines maintenant. Ils dénoncent la gestion financière calamiteuse du gouvernement. Les enseignants réclament plus de 7 mois d'arriérés de prime de recherche. Certains d'eux n'ont même pas été payés...sans parler des heures supplémentaires. D'après le syndicats des enseignants, la grève serait en train de faire boule de neige et se généralise à toutes les universités du pays. TchadConvergence avec TV5monde...
Tchad: les enseignants chercheurs menacent de faire grève

Tchad: les enseignants chercheurs menacent de faire grève

Éducation et Santé
(N'Djaména, 9 mai 2017) - Selon une information donnée par Alwihdainfo, le gouvernement n'a pas répondu aux revendications des enseignants chercheurs, qui réclament le paiement des indemnités. Depuis hier, certains bureaux de l'administration ont déjà commencé à fermer leurs portes à Ardeb Djoumal. Les enseignants chercheurs avaient donné au gouvernement un délai de 72 heures pour le paiement de leurs indemnités.

Tchad: reprise timide des cours dans les universités

Gouvernance
(N'Djaména, 28 mars 2017) - Les cours ont repris timidement hier, au sein des universités de N’Djamena. Selon le Secrétaire Général de la section UNET de N’Djamena, leur revendication portait sur la libération des autres étudiants détenus à la célèbre maison d’arrêt d’Am Sinéné. "Dès lors qu’ils sont libres", il ne voit pas "pourquoi les cours ne doivent pas reprendre". TchadConvergence avec Alwiddainfo