mardi 29 septembre 2020Covid-19 : 1185 cas, 1006 guéris, 85 décès.
Shadow

Étiquette : Tripoli

En Libye, les forces de Tripoli reprennent une importante base stratégique des forces de Haftar

En Libye, les forces de Tripoli reprennent une importante base stratégique des forces de Haftar

À la Une, Vu du Tchad
Les forces loyales au Gouvernement d'union nationale (GNA) reconnu internationalement, ont annoncé ce mercredi avoir repris aux troupes de Khalifa Haftar la ville stratégique de Gharyan, à 100 km au sud-ouest de Tripoli, où était basé le centre de commandement des forces pro-Haftar. "Gharyan est sous notre contrôle total", a indiqué à l'AFP Moustafa al-Mejii, porte-parole des forces du GNA, faisant état de plus de 18 prisonniers et de dizaines de morts dans le camp de Haftar. L'armée libyenne botte les milices de Haftar hors de la ville stratégique de Gharyan. Image satirique de l'artiste Adam Muhammed. Plus tôt, le porte-parole des forces du maréchal Haftar a accusé des "cellules dormantes" d'avoir facilité l'entrée des troupes du GNA dans une partie de Gharyan, sans reconnaît...
Dans l’ouest de la Libye, des anti-Haftar se battent contre un « nouveau Kadhafi »

Dans l’ouest de la Libye, des anti-Haftar se battent contre un « nouveau Kadhafi »

À la Une, Vu du Tchad
"Et maintenant, Haftar vient dire qu'il veut débarrasser l'ouest du pays du terrorisme. Où était-il quand nous combattions l'Etat Islamique (EI) ?" A vingt ans, Mohamad en est à sa deuxième guerre: en 2016 contre le groupe Etat islamique, aujourd'hui contre le maréchal Haftar. Originaire de Misrata, ville clé de la révolte contre Kadhafi en 2011, il veut empêcher l'arrivée au pouvoir d'un "nouveau dictateur". Le maréchal Khalifa Haftar, parti depuis le 4 avril à la conquête de la capitale libyenne Tripoli, est accusé par ses rivaux de vouloir instaurer une nouvelle dictature militaire. "Des centaines de combattants sont morts pour se débarrasser de Kadhafi. Nous allons tout faire pour que ces sacrifices n'aient pas été faits en vain", lance Mohamad. Le jeune homme est tiraillé. A...
Libye: les Etats-Unis, l’Union Européenne et la Russie appellent à un cessez-le-feu, mais le général renégat Khalifa Haftar dit « niet »

Libye: les Etats-Unis, l’Union Européenne et la Russie appellent à un cessez-le-feu, mais le général renégat Khalifa Haftar dit « niet »

À la Une, Vu du Tchad
Les soldats fidèles au Gouvernement d’accord national (GNA) du Premier ministre Fayez Sarraj, reconnu par la communauté internationale, ont repris ce lundi 8 avril l’aéroport Mitiga, à Tripoli, passé sous le contrôle des forces du rebelle Khalifa Haftar. Ce dernier a lancé une vaste offensive pour tenter de prendre Tripoli. Une initiative condamnée par l’ONU, et qui a déjà fait des dizaines de morts. Les milices de Haftar ont été chassées ce lundi de l’ancien aéroport international de Tripoli, à Ben Ghashir, à une trentaine de kilomètres au sud de la capitale libyenne, ont rapporté des témoins. Selon les Nations unies, les affrontements ont déplacé 3 400 personnes. « Nous demandons une trêve humanitaire temporaire pour permettre la fourniture de services d’urg...
En Libye, Khalifa Haftar déclare la guerre à Tripoli, réunion d’urgence du Conseil de sécurité de l’ONU ce vendredi

En Libye, Khalifa Haftar déclare la guerre à Tripoli, réunion d’urgence du Conseil de sécurité de l’ONU ce vendredi

À la Une, Vu du Tchad
Le maréchal autoproclamé, Khalifa Haftar a ordonné ce jeudi à ses forces «d’avancer» en direction du siège du gouvernement d’union nationale. La communauté internationale s’inquiète du regain de tension et appelle au calme. Il entend prendre le contrôle de la capitale du pays, contrôlée par le gouvernement d’« union nationale » reconnu par les Nations unies. Des pick-ups armés à une trentaine de kilomètres de Tripoli Jeudi soir, des forces de l’ANL ont pris position sur un barrage de sécurité, connu sous le nom de "pont 27", à 27 km à l’entrée ouest de la capitale libyenne, rapporte un journaliste de l’AFP. Une quinzaine de pick-ups armés de canons antiaériens et des dizaines d’hommes en uniformes militaires ont été aperçues à ce point de contrôle....
Mandat d’arrêt contre de présumés rebelles tchadiens: le CCMSR rejette « avec la dernière énergie une fausse accusation du procureur de Tripoli »

Mandat d’arrêt contre de présumés rebelles tchadiens: le CCMSR rejette « avec la dernière énergie une fausse accusation du procureur de Tripoli »

À la Une, Tribune libre
En Libye, le procureur général de Tripoli a délivré, le jeudi 3 janvier, un mandat d’arrêt contre 37 personnes, 6 libyens et 31 opposants tchadiens et soudanais. Ils sont accusés d’être liés à l’attaque contre le croissant pétrolier libyen, la base aérienne de Brak al-Shati et celle de Tamenhant. A en croire un rapport rendu publique jeudi dernier, des groupes rebelles tchadiens, intervenant dans les combats opposant des tribus libyennes, auraient directement perpétré des meurtres, des enlèvements et des actes de barbaries qui ont affecté un certain nombre de citoyens libyens dans le sud de la Libye. Selon le communiqué annonçant les mandats publié par les médias, le procureur général de Tripoli s’est basé sur des « communications parvenues aux organes de sécurité concernant des libyens ...