lundi 25 octobre 2021Covid-19: 3419 cas, 2544 guéris, 121 décès.
Shadow

Étiquette : Russie

Au Tchad, la junte militaire met en garde contre « toute ingérence extérieure »

Au Tchad, la junte militaire met en garde contre « toute ingérence extérieure »

A la Une, En ce moment, Fil d'infos, Vu du Tchad
(N'Djaména, 24 septembre 2021) - Le ministre tchadien des Affaires étrangères, Chérif Mahamat Zene a mis en garde jeudi contre les ingérences extérieures, faisant référence aux paramilitaires russes opérant dans les pays voisins. «Toute ingérence extérieure, d'où qu'elle vienne, pose un problème très sérieux pour la stabilité et la sécurité de mon pays», a déclaré jeudi 23 septembre le chef de la diplomatie du Tchad, Chérif Mahamat Zene, à propos de l'implication de la société privée Wagner en Afrique. Tout sera mis «en œuvre pour que le Tchad soit protégé sur toute l'étendue de son territoire», a-t-il ajouté après avoir rappelé les attaques subies par son pays en avril et mai, lors d'un entretien avec l'AFP et le média Africa Confidential accordé en marge de l'Assemblée générale de...
Plus d’un mois après leur interpellation à Faya-Largeau, les touristes russes ne sont toujours pas autorisés à quitter le Tchad

Plus d’un mois après leur interpellation à Faya-Largeau, les touristes russes ne sont toujours pas autorisés à quitter le Tchad

A la Une, En ce moment, Vu du Tchad
Arrêtés près de Faya-Largeau le 13 juin, dans le nord du Tchad, et transférés à N’Djamena pour nécessité d’enquête policière, bien que libres de toute accusation, un groupe de touristes russes et une lituanienne peine à quitter le pays pour regagner leurs familles. Et pour cause, plus d’un mois après, ils n’ont toujours pas eu l’autorisation d’aller récupérer leurs trois véhicules tout terrain laissés dans la capitale du Borkou. Ils sont douze, onze Russes, dont deux femmes, et une Lituanienne, et sont entrés au Tchad le 25 mai dernier par le Cameroun. Ils ont été interpellés trois semaines plus tard, le 13 juin, près de Faya-Largeau, dans le nord du pays. C’est une zone classée rouge en matière de sécurité, en raison notamment de la proximité de la Libye et des incursions rebelles qui...
Tchad/Russie: N’Djaména s’insurge contre les déclarations de l’ambassadeur russe en Centrafrique

Tchad/Russie: N’Djaména s’insurge contre les déclarations de l’ambassadeur russe en Centrafrique

A la Une, En ce moment, Gouvernance
Le gouvernement du Tchad se dit "surpris des propos tenus par l’ambassadeur de Russie en RCA, lors de sa conférence de presse tenue à Bangui le 29 mars 2021", à la veille de l’investiture du président centrafricain Faustin-Archange Touadera. "Malheureusement, le gouvernement du Tchad n’est pas capable ou peut-être ne veut pas aider le gouvernement centrafricain à sécuriser de son côté la zone frontière où il y a beaucoup de mercenaires, où il y a les routes par lesquelles passent les armes et les personnes pour gonfler les rangs des combattants rebelles", avait déclaré Vladimir Efimovitch Titorenko, Ambassadeur de la Fédération russe auprès de la République centrafricaine. "En effet, l’ambassadeur outrepasse ses prérogatives de diplomate accrédité auprès de la RCA et s’arroge le dro...
Une conférence internationale sur la Libye dimanche à Berlin

Une conférence internationale sur la Libye dimanche à Berlin

A la Une, Vu du Tchad
Un sommet international visant à prolonger la trêve libyenne doit se tenir dimanche à Berlin. Le maréchal Haftar n'a toujours pas signé d'accord formel. Les efforts pour régler le conflit en Libye se sont intensifiés mardi, avec l'annonce par Moscou d'une trêve prolongée de manière «indéfinie» et celle de la tenue d'une conférence internationale dimanche à Berlin pour tenter d'amorcer un processus de paix. L'annonce concernant la trêve est intervenue lors de négociations à Moscou en présence des deux chefs rivaux libyens, qui ne se sont cependant pas directement rencontrés. Et l'un d'eux, le maréchal Khalifa Haftar, a refusé de signer un accord formel de cessez-le-feu dans l'immédiat. Selon Moscou, l'homme fort de l'est libyen, qui tente sans succès depuis neuf mois de prendre la...
Tchad: à Sotchi, le Président Idriss Déby sollicite le soutien de la Russie pour renforcer la stabilité du Sahel

Tchad: à Sotchi, le Président Idriss Déby sollicite le soutien de la Russie pour renforcer la stabilité du Sahel

A la Une, Vu du Tchad
Les 23 et 24 octobre, le Président russe, Vladimir Poutine, a co-présidé avec son homologue égyptien Abdel Fattah al-Sissi, le premier sommet "Russie-Afrique" à Sotchi. Des dizaines de Chefs d'Etat africains avaient fait le déplacement à l’instar du Président Idriss Déby du Tchad. Le 23 octobre, lors de l’ouverture du sommet, après avoir rappelé que la Russie a déjà effacé pour 20 milliards de dollars de dettes contractées au temps de l’URSS, le dirigeant russe a déclaré vouloir «au minimum doubler» en cinq ans ses échanges commerciaux avec l'Afrique, symbole du regain d'intérêt russe pour le continent africain. «Nous exportons actuellement pour 25 milliards de dollars de nourriture, ce qui est plus que ce que nous exportons d'armes qui représent...