mardi 27 octobre 2020Covid-19 :1437 cas, 1268 guéris, 96 décès.
Shadow

Étiquette : Pétrole

Tchad: pillages répétés de matériels pétroliers à Komé

L'Actualité en Bref
Le ministre tchadien du Pétrole, Boukar Michel en visite de travail sur le champ pétrolier de Komé 5, au sud du Tchad, à environ 600 Km de la capitale N'Djamena, a déploré, mercredi, les vols répétés des matériels sur ce site. Sur place, la délégation du ministre a été imprégnée de la situation par les responsables d'Esso Tchad et les chefs sécuritaires de la région du Logone oriental.  Courant 2018, soixante ont été recensés, ont déclaré les responsables d'ESSO, précisant que ce sont des fûts d'huiles de vidange et des câbles électriques qui ont été emportés.  Le gouverneur de la province, le général Moussa Haroun Tirgo relève que plus d'une quarantaine de pilleurs de matériels pétroliers ont été arrêtés et remis à la justice. Le ministre du pétrole, Bo...
La Banque Mondiale critique la gestion du pétrole au Tchad

La Banque Mondiale critique la gestion du pétrole au Tchad

Éducation et Santé
Le Tchad n'a pas pu profiter de l'exploitation du pétrole pour diversifier son économie, selon un rapport publié récemment par la Banque mondiale, qui montre des voies pour sortir de la crise économique. Le monde commémore ce 17 octobre la journée mondiale de la lutte contre la pauvreté. Au Tchad, plus de la moitié de la population vit en dessous du seuil de la pauvreté. Les projections de la Banque mondiale par rapport à la situation sont inquiétantes. Pays exportateur du pétrole depuis 2003, le Tchad n’a pas encore pu améliorer sa situation économique et financière alors que la population misait sur l’exploitation de ce pétrole pour pouvoir échapper à la punition de la pauvreté. La chute du cours de baril du pétrole en 2014, associée au contexte sécuritaire peu enviable a plongé le pay...
Tchad: lancement des travaux de construction d’un important dépôt pétrolier à Djarmaya

Tchad: lancement des travaux de construction d’un important dépôt pétrolier à Djarmaya

Avant-Garde
Le Tchad a lancé mercredi la construction d'un premier dépôt pétrolier pour stabiliser les prix du pétrole dans le pays, lutter contre la fraude au carburant et éviter les pénuries. Ce dépôt permettra "non seulement d'avoir un prix fixe sur l'ensemble du pays mais, surtout, de lutter contre la fraude au carburant à l'importation ou l'exportation", a déclaré le président Idriss Déby en posant mercredi la première pierre pour cette construction. Situé à 35 km au nord de la capitale, N'Djamena, à proximité de la raffinerie de Djarmaya, le dépôt pourra éviter les pénuries en garantissant "l'approvisionnement du Tchad pendant deux ans au cas où la raffinerie (du pays) connaîtrait des problèmes", a-t-il ajouté. D'une capacité de 36 millions de litres dont 20 millions de gasoil, 10 millions d'...
Tchad: après la baisse annoncée des salaires des fonctionnaires, le gouvernement confirme une hausse des taxes sur les carburants

Tchad: après la baisse annoncée des salaires des fonctionnaires, le gouvernement confirme une hausse des taxes sur les carburants

Gouvernance
(N'Djaména, 6 janvier 2018) - Le prix du litre à la pompe de l’essence est passé à 570 FCFA au Tchad alors qu’il était à 523 FCFA soit une augmentation de 47 F et celui du gasoil se vend désormais à 590 F au lieu de 568 avec une hausse de 22 FCFA. Toutes les stations-services ont changé, ce vendredi, le tableau d’affichage de leurs prix, à la surprise de  beaucoup d’automobilistes. «Avant de vous servir, je vous informe que nos prix ont changé. Le gouvernement a décidé d’une augmentation qu’on applique à partir de ce matin», explique, sans cesse, un pompiste à ses clients. Deux hommes en treillis sur leur motocyclette, n’arrivent pas à convaincre le pompiste d’une station-service, de leur servir, de l’essence pour 500 F. «Je ne peux pas vous servir pour 500 F. Ce sont des instruct...
Éclaboussé par une affaire de corruption aux Etats-Unis, Idriss Déby pointe du doigt « le gouvernement américain et certaines officines »

Éclaboussé par une affaire de corruption aux Etats-Unis, Idriss Déby pointe du doigt « le gouvernement américain et certaines officines »

Lutte contre le Clientélisme, le Népotisme et les Nominations abusives
Le gouvernement tchadien a estimé mardi que les soupçons exprimés sur le président Idriss Déby, soupçonné par la justice américaine d'avoir reçu des "pots-de-vin" d'un ex-ministre sénégalais dans une affaire d'attribution de droits pétroliers au Tchad, étaient des "affabulations". "Face à cette énième allégation mensongère, le gouvernement de la République du Tchad tient à apporter un démenti formel à cette honteuse affabulation", selon un communiqué de presse du gouvernement. "N'Djamena dément formellement les allégations portées contre le président Déby". Lundi, l'ancien ministre sénégalais des Affaires étrangères, Cheikh Gadio, ainsi qu'un responsable d'une ONG basée à Hong-Kong et aux États-Unis, ont été inculpés, accusés d'avoir corrompu pendant plusieurs années des hauts respon...