jeudi 03 décembre 2020Covid-19: 1682 cas, 1515 guéris, 101 décès.
Shadow

Étiquette : FONAC

Tchad: Mahamat-Ahmad Alhabo persiste et signe: « l’Assemblée nationale est illégale et illégitime »

Tchad: Mahamat-Ahmad Alhabo persiste et signe: « l’Assemblée nationale est illégale et illégitime »

Gouvernance
Au Tchad, l'opposition ne reconnait plus l'Assemblée nationale jusqu'aux prochaines élections législatives. Pour Mahamat-Ahmad Alhabo, coordonnateur du Front de l'opposition nouvelle pour l'alternance et le changement (Fonac), "ce mandat est constitutionnel, il est de quatre ans et arrêté dans la constitution. Nous avons avisé que, passé le délai de 21 juin 2017, l'Assemblée elle même devient illégale et illégitime. Une fois de plus, il a voulu montrer à tous ceux qui ont oublié que, lui, c'est un dictateur et il ne respecte rien".  
Au Tchad, l’affaire Laoukein Kourayo Médard divise l’opposition politique

Au Tchad, l’affaire Laoukein Kourayo Médard divise l’opposition politique

Dialogue et Réconciliation
Jeudi dernier, le président Idriss Déby Itno a reçu les principaux regroupements de l'opposition tchadienne, dont la Coordination des Partis politiques pour La Défense de la Constitution (CPDC). La délégation de la CPDC était conduite par le Député Salibou Garba. Au cours de l'audience, l'ancien Ministre Salibou a rassuré Déby. La CPDC ne participera au Forum national qu'à une seule condition, "il faut libérer Laoukein Kourayo Médard !". Comme à son habitude, Idriss Déby a usé des faux-fuyants pour écarter sa responsabilité dans ce qui est arrivé à l'ex maire de Moundou. "Voyez tout ça avec Monsieur le Premier Ministre ou avec le Procureur de la République", aurait-il répondu lors de l'audience. Dans la foulée, Salibou Garba a reçu l'autorisation de se rendre à Moundou et pour...

Forum sur les réformes institutionnelles au Tchad: Mahamat-Ahmad Alhabo dit « niet » au Président Idriss Déby Itno

Gouvernance
Selon le communiqué ci-dessous, la plateforme Front de l'Opposition Nouvelle pour l'Alternance et le Changement (FONAC) informe l'opinion nationale et internationale que sa coordination a été reçu, ce jeudi 10 août, par le Président Idriss Déby Itno à la demande de ce dernier. Cette demande de rencontre ne comportait aucun ordre du jour. Lire ci-dessous la suite du communiqué...
Tchad: après plus de deux ans d’alliance, le leader du parti RPR veut-il renvoyer Saleh Kebzabo dans « les poubelles de l’histoire » ?

Tchad: après plus de deux ans d’alliance, le leader du parti RPR veut-il renvoyer Saleh Kebzabo dans « les poubelles de l’histoire » ?

Dialogue et Réconciliation
Le Tchad d'aujourd'hui n'est pas le Tchad d'hier ! Hier on pouvait faire la politique comme bon nous semble: faire son petit jeu, tromper ses camarades, s'acoquiner avec le pouvoir pour avoir quelques privilèges, insulter, se moquer de ceux qui ont cru en notre personne et j'en passe. Faire la politique aujourd'hui, c'est d'abord faire face à une opinion qui nous suit, nous observe, nous contrôle sur tout, nos déclarations, nos comportements, nos relations, nos réactions, nos sentiments... Cette opinion attentive constituée principalement par une jeunesse politiquement consciente, intellectuellement éveillée et exigeante. Tout acte politique mal posé est directement attaqué, analysé et son auteur directement interpellé voire discrédité et renvoyé dans les poubelles de l'histoire. L...
Le député Saleh Kebzabo désavoué par l’opposition FONAC pour avoir « sapé les efforts en faveur d’un changement » au Tchad

Le député Saleh Kebzabo désavoué par l’opposition FONAC pour avoir « sapé les efforts en faveur d’un changement » au Tchad

Gouvernance
Dans un communiqué publié ce mercredi 21 juin, le Front de l'Opposition Nouvelle pour l'Alternance et le Changement (FONAC): réitère sa position de ne plus reconnaître l'actuelle législature à partir du 21 juin 2017; exige la démission de tous les députés de l'opposition, car rester dans cette assemblée nationale illégale et illégitime, c'est faire le jeu du pouvoir; surpris et étonné de la possition prise par le chef de file de l'opposition Saleh Kebzabo. Le FONAC condamne énergiquement ce comportement incompréhensible car on ne peut réclamer un changement d'une part et saper les efforts en faveur de ce changement d'autre part. Cliquez pour lire le communiqué du FONAC