La crise tchadienne portée devant l’opinion internationale: après Paris, des activistes prennent d’assaut l’ambassade du Tchad à Ottawa

/3 008 vues

Après l’invasion et l’occupation de l’ambassade du Tchad à Paris par des jeunes migrants tchadiens ce mardi 26 mars, des activistes de la diaspora tchadienne au Canada ont, à leur tour, pris pacifiquement le contrôle de l’ambassade du Tchad à Ottawa au Canada pour dénoncer les multiples dérives du régime dictatorial d’Idriss Déby au Tchad.

Selon nos informations, vers 12 heures locales, un jeune pénétra dans l’ambassade pour permettre à une dizaine d’activistes de faire irruption à l’ambassade du Tchad au Canada. Les jeunes activistes qui se filmaient en direct sur la plateforme Facebook Live ont fait une déclaration politique lue par Ahmat Bedei Toullomi (voir la vidéo ci-dessous) devant les drapeaux tchadien et canadien, après avoir démonté une photo portrait de l’homme qui tient notre pays d’une main de fer depuis plus près de trois décennies. Ci-dessus leur déclaration.

DÉCLARATION DES TCHADIENS DE LA DIASPORA AU CANADA

Nous, jeunes tchadiens de la diaspora, nous occupons cet après-midi de manière symbolique et très pacifique les locaux de l’ambassade du Tchad à Ottawa pour porter à la connaissance de l’opinion canadienne et internationale de la situation du Tchad. Ce n’est par gaieté de cœur que nous prenons ce risque d’occuper une représentation diplomatique. Cette occupation est la résultante des multiples dérives du régime dictatoriale de Deby ces derniers temps. Aujourd’hui, le Tchad vit des heures sombres tant sur le plan démocratique qu’économique. Nous portons à la connaissance de l’opinion internationale quelques points sur la situation du Tchad : Les bombardements français au Tchad contre les troupes de l’UFR au mois de février tuant des centaines des tchadiens sur le désert de l’Ennedi. Cette intervention néocoloniale de la France en soutien au régime policier de Deby rappelle les heures sombres d’une époque jadis révolue. Le siège de la localité de Miski par l’armée de M. Deby qui asphyxie la population locale en coupant les vivres et en rendant des points d’eau inutilisable. Les sévices contre les orpailleurs dans le massif de Kouri-Bougoudi Le massacre des combattants de l’UFDD par les mercenaires soudanais avec la complicité du régime actuel. Le soutien indéfectible de manière impérialiste de la France qui protège le régime de Deby sur le plan financer et militaire tout en fermant les yeux sur le caractère dictatoriale du dit régime. Le détournement de fonds publics tchadiens à travers un système mafieux de corruption. Ces voleurs s’enrichissent à la vue et aux sus de la communauté internationale et investissent dans des grandes villes occidentales dont le Canada. En effet le Tchad est depuis 2003 un pays exportateur de pétroles mais reste parmi les pays les plus pauvres du monde. Le peuple tchadien qui vit sous une misère inqualifiable, qui est la conséquence de la corruption généralisée à travers un système mis en place par le M. Deby. L’emprisonnement, les menaces et représailles contre les acteurs de la société civile au Tchad. Nous espérons que cette déclaration sera entendue par la communauté internationale et agira en conséquence pour aider les tchadiens à se libérer de ce système qui les maintiens dans la pauvreté et la misère. Enfin, nous adressons un salut fraternel et apportons notre soutien à nos compatriotes qui ont mené une opération à l’ambassade du Tchad à Paris.

QUE DIEU PROTEGE LE TCHAD, VIVE LA REPUBLIQUE, LE PEUPLE TRIOMPHERA.

One thought on “La crise tchadienne portée devant l’opinion internationale: après Paris, des activistes prennent d’assaut l’ambassade du Tchad à Ottawa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.