«

»

Oct 20

Niger: les pays voisins de la Libye prônent le déblocage de ses avoirs gelés et un dialogue inclusif

535 vues

mae-a-niamey(Niamey, 20 octobre 2016, Agence Ecofin) – Les ministres des Affaires étrangères des six pays voisins de la Libye, ont tenu aujourd’hui leur 9ème réunion à Niamey, la capitale nigérienne. A cette occasion, les ministres ont rappelé la nécessité d’un dialogue inclusif inter-libyen mais aussi le refus de toute ingérence extérieure et de toute intervention militaire étrangère dans la recherche de solution à la crise libyenne, soulignant l’Accord politique libyen est le seul cadre de sortie de crise.

Dans le communiqué final ayant sanctionné, cette réunion, les ministres des pays voisins de la Libye ont réaffirmé leur attachement aux paramètres de sortie de crise tels que définis par leurs réunions d’Alger le 1er décembre 2015 et celle de Tunis, appuyée par la résolution S/RES2259 du Conseil de sécurité en date 23 décembre 2015. Ces paramètres sont fondés sur la préservation de l’unité de la Libye, la non-ingérence extérieure, la nécessité d’une solution politique et le rejet de toute intervention militaire étrangère et enfin l’inclusivité et l’appropriation nationales des solutions à la crise.

Les ministres des pays voisins ont aussi exprimé leur préoccupation relativement à la persistance de la dégradation de la situation sécuritaire en Libye. Ils se sont félicités de l’installation à Tripoli du Conseil présidentiel du gouvernement d’entente nationale et ont demandé à la communauté internationale de soutenir cette instance. Par ailleurs, les ministres pays voisins de la Libye ont rappelé que « les ressources et richesses, y compris pétrolières, du peuple libyen doivent être préservées et protégées, pour qu’elles bénéficient au peuple libyen ». Ils ont appelé « au déblocage des avoirs de la Libye gelés dans les banques étrangères pour que ces ressources, qui sont la propriété du peuple libyen, puissent être affectées à ses besoins nationaux ».

Les ministres ont proposé l’organisation d’une conférence de réconciliation nationale dans l’un des pays voisin de la Libye en vue d’accélérer le règlement pacifique de la crise dans ce pays. Le Représentant de l’Union africaine « a encouragé les Libyens à privilégier le dialogue, la réconciliation inclusive et la négociation politique pour créer les conditions d’une paix et de la concorde nationale durables », a déclaré M. Pierre Buyoya. Un point de vu partagé par le Vice président du Conseil présidentiel du gouvernement d’entente nationale. « Nous allons impliquer sans exception, tout les Libyens pour le retour de la stabilité dans notre cher pays » a déclaré M. Moussa Kony.

En outre la réunion souligné la nécessité d’une synergie d’actions dans la lutte contre le terrorisme et les trafics (des migrants, des drogue et des armes).

Cette 9ème réunion a regroupé les délégations venues de l’Algérie, de l’Egypte, du Soudan, du Tchad, de la Tunisie et du Niger, ainsi que le Vice président du Conseil présidentiel du gouvernement d’entente national de la Libye, le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies et chef de la Mission d’appui des Nations unies en Libye (MANUL) Martin Kobler, le Représentant de la présidente de la Commission de l’Union Africaine M. Pierre Buyoya, le représentant de la Ligue des Etats Arabes M. Abdellatif Abid et le Secrétaire général adjoint au Service extérieur de l’Union européenne M. Jean-Christophe Belliard.

TchadConvergence avec Agence Ecofin

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>