dimanche 24 octobre 2021Covid-19: 3419 cas, 2544 guéris, 121 décès.
Shadow
               
                   

Libye: Tripoli accueille un symposium pour célébrer la journée internationale de la culture Toubou

A l’occasion de la Journée internationale de la culture Toubou, le Centre d’études Toubou a organisé mercredi 15 septembre un colloque scientifique à Tripoli pour mettre en lumière le rôle historique et culturel du peuple Toubou.

L’événement a accueilli des intellectuels, le Conseil des notables et des anciens des tribus Toubous en Libye, et l’invité principal, le sous-secrétaire du ministère de la Culture.

Les panélistes ont présenté des documents de recherche sur la civilisation des Toubous dans les profondeurs du désert.

Les conférences ont également abordé les droits des Toubous dans les conventions nationales et internationales et les moyens de préserver et de développer la langue Toubou.

La collecte et la codification des expressions de la culture Toubou et sa protection ont été identifiées comme une priorité par les participants.

Il convient de mentionner que le « Center for Toubou Studies » est une institution de recherche scientifique créée en 2013. Le centre sert de base en linguistique et culture aux niveaux national, régional et international.

Les Toubous que l’ethnologue français Jean Chapelle a appelé « les nomades noirs du Sahara« , vivent aujourd’hui dans le nord-est du Niger, le sud de la Libye et le nord et nord-ouest du Tchad. Ces populations, à l’origine essentiellement pasteurs et nomades, ont progressivement migré vers des zones sédentaires où en plus, elles pratiquent d’autres activités notamment l’agriculture, le commerce et les activités du secteur tertiaire. Leur zone de peuplement actuelle s’étend des rives du Lac Tchad aux confins du Tibesti et du Fezzan, traversant ainsi le cœur du Sahara soit environ 1.300.000 km2 de superficie.

Les Toubous, ce peuple aux traditions millénaires, sont les véritables seigneurs du désert. Ce désert féerique qui offre une vue panoramique où le centre de gravité de la terre et l’horizon ne semble faire qu’un. Malgré la vacuité du désert, leur sens aiguisé de l’observation et de repère, leur permet de s’y déplacer aisément sans boussole ni GPS. C’est justement du fait entre autre de l’austérité de leur environnement désertique qui laisse très peu de possibilité de vie sans effort, que les Toubous ont développé des réflexes de vie au décuple qui n’auraient été nécessaires sous d’autres cieux. C’est certainement ce qui a façonné leur force de caractère.

Merci de partager cet article...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.