mardi 27 octobre 2020Covid-19 :1437 cas, 1268 guéris, 96 décès.
Shadow
               
                   

Libye: les habitants de Mourzouk infligent une sacrée raclée aux forces de Khalifa Haftar sur le nœud de Ghodwa

En Libye, des violents combats ont opposé ce vendredi avant l’aube, les milices du maréchal d’opérette Khalifa Haftar aux populations du sud-ouest organisées en comité d’auto-défense sur un important nœud de communications de plusieurs axes menant vers Sebha, Mourzouk et Maram dans le Fezzan.

Après avoir pris le contrôle de plusieurs points stratégiques de Sebha, chef-lieu du Fezzan, avec la complicité de certains leaders politiques et militaires, l’auto-proclamée Armée Nationale Libyenne (ANL) a jugé bon d’envoyer ses éléments turbulents, qui ont pillé les maisons des civils à Sebha, pour aller prendre le contrôle de Mourzouk.

En effet, l’objectif final de Benghazi dans le sud est de prendre le contrôle des puits de pétrole et d’eau de la région d’Oubari tenus par des brigades Touaregs et Toubous libyens. Les seuls puits de pétrole qui échappent à son autorité.

Mais, les populations libyennes du sud-ouest organisées en comité d’auto-défense ont pris le devant, et attaqué, ce matin avant l’aube, les forces de l’ANL essentiellement constituées de mercenaires Toro-Boros soudanais, sur le carrefour de plusieurs routes non loin de l’oasis Ghodwa dans le sud du pays.

En fin de matinée, les troupes de l’ancien prisonnier du Président Hissein Habré ont été totalement défaites et pourchassées sur une soixantaine de kilomètres jusqu’à Sebha. Ce soir, Ghodwa est encerclée par le comité d’auto-défense de Mourzouk constitués essentiellement de Toubous libyens.

Sur les réseaux sociaux, les milices de Haftar ont demandé de faire des prières (Doua) pour 32 morts et 50 blessés dans leurs rangs dont un officier et 8 militaires libyens et le reste sont des mercenaires Toro-Boros. Selon des sources concordantes, le chef des Toro-Boros et son adjoint sont morts au cours des combats. Sept véhicules équipés d’armes lourdes ont été récupérés et un véhicule détruit. Du côté du comité d’auto-défense du sud-ouest, un arabe libyen de la tribu Gadhafa et un tchadien sont morts et trois autres blessés légers, selon des sources locales.

TchadConvergence

Merci de partager cet article...
  • 117
    Shares

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.